Le Conseil de quartier de Saint-Roch a adopté jeudi une résolution unanime afin de demander le changement de nom du Jardin de Saint-Roch en Jardin Jean-Paul-L'Allier, en mémoire de l'ancien maire de Québec.

Le Conseil acheminera sa demande prochainement à la Commission de toponymie.

L'idée a été lancée au conseil par Gérald Gobeil, membre du conseil d'administration de la Société historique de Québec.

M. Gobeil estime que le jardin au coeur de la Basse-Ville est particulièrement représentatif de l'apport de l'ancien maire L'Allier au développement de Québec.

« Le Jardin de Saint-Roch symbolise parfaitement l'intervention de Jean-Paul L'Allier comme maire de Québec. Quand il a été élu, un grand projet était la revitalisation du quartier de Saint-Roch. Or, l'idée qu'il a eue était la création d'abord de ce jardin. »

Il souligne que l'idée, audacieuse à l'époque, d'aménager un jardin au coût de 5 millions de dollars à la place d'un centre commercial a permis de ranimer le quartier où des entreprises sont par la suite venues s'établir.

M. Gobeil croit par ailleurs que l'idée de renommer un jardin est plus poétique et plus accessible au niveau logistique que celle de renommer le boulevard Charest ou la fontaine de Tourny, par exemple.

Le Conseil de quartier espère que la Commission de toponymie recommandera sa suggestion au conseil municipal de Québec.

L'ancien maire de Québec Jean-Paul L'Allier s'est éteint, le 5 janvier dernier, à l'âge de 77 ans. 

Plus d'articles

Commentaires