Retour

Le judoka Antoine Valois-Fortier est sacré meilleur athlète de l'année

Après une excellente saison, le judoka Antoine-Valois Fortier a remporté le titre du meilleur athlète de l'année lors du Gala athlète, qui avait lieu jeudi soir à L'Ancienne-Lorette.

L'athlète de 26 ans a cumulé les honneurs en 2015 et 2016 pour terminer au 3e rang au classement général mondial. Il s'est notamment classé 3e au Championnat du monde au Kazakhstan et premier au Grand prix de Mongolie avant d'obtenir son premier titre aux Jeux panaméricains, à Cuba, en avril. En entrevue vendredi matin à l'émission Première heure, l'athlète a d'ailleurs souligné que ce plus récent titre était de bon augure « à 84 jours des Jeux olympiques ». 

Le judoka est à l'extérieur de la ville pour un entraînement et c'est donc son père qui est monté sur scène pour accepter le prix.

Antoine Valois-Fortier a remporté une médaille de bronze aux Jeux olympiques de Londres en 2012. Il tentera d'obtenir l'or à sa présence aux Jeux de Rio cet été.

Plusieurs autres athlètes, en préparation pour des compétitions, n'ont pu assister à la soirée. Karen Paquin, gagnante du prix Coéquipière/partenaire international, avait elle aussi préenregistré ses remerciements.

Nouveau prix

Le Gala de l'athlète honorait pour la première fois un athlète qui a marqué la scène sportive de la région par ses exploits.

Remis en collaboration avec la Société d'histoire du sport de la Capitale-Nationale, le prix Jacques-Amyot a été décerné à... Jacques Amyot lui-même!

Âgé de 91 ans, il a été le premier homme à traverser le lac Saint-Jean à la nage en 1956. L'année suivante, il devenait le premier Canadien-français à traverser la Manche, ce qui lui a valu le tout premier titre d'athlète de l'année de la région de Québec.

« J'ai eu beaucoup d'ovations, de félicitations, et tout ça dans ma vie, mais rendu à 91 ans, ça me fait quelque chose, ça fait chaud au coeur », a déclaré le nageur.

Plus de 300 personnes ont assisté à ce Gala de l'athlète 2016. Un groupe de bénévoles, mené par Denis Fortin, a repris les rênes du gala en janvier dernier, après que la  Fondation Nordiques se soit retirée de l'organisation.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine