Retour

Le lit d'arrêt de Petite-Rivière-Saint-François plus sécuritaire

Deux ans après l'accident qui a coûté la vie à un camionneur dans le lit d'arrêt situé sur la rue Principale, à Petite-Rivière-Saint-François, le ministère des Transports vient de compléter le réaménagement des installations afin de les rendre plus sécuritaires.

Le lit d'arrêt, fermé depuis juin, a été rouvert mercredi après des travaux de 4,6 millions $.

« Le ministère des Transports a procédé à l'ajout et à la modification des murs de part et d'autre du lit d'arrêt, mais également l'ajout d'un dispositif d'immobilisation constitué d'une série de filets qui permettra une décélération progressive des véhicules », explique Guillaume Paradis, porte-parole du ministère des Transports.

En septembre 2013, le camionneur Yann Turnbull-Charbonneau a perdu la vie après avoir tenté en vain d'arrêter son poids lourd dans le lit d'arrêt. Un scénario semblable s'était produit en 2010, mais le camionneur avait eu plus de chance.

Une technique novatrice

Le ministère a mis en place des filets d'acier pour permettre d'immobiliser un camion qui rencontrerait des problèmes majeurs de frein. Cette technologie est utilisée pour la première fois au Québec, mais elle s'inspire de ce qui se fait en Ontario et aux États-Unis.

« C'est la première fois que ce mécanisme-là est utilisé dans un lit d'arrêt du ministère des Transports, cependant il ne s'agit pas d'un test. C'est une technologie qui est éprouvée par d'autres juridictions », explique Guillaume Paradis.

Une enquête publique du coroner est en cours pour faire la lumière sur le décès de Yann Turnbull-Charbonneau. La dernière étape des audiences aura lieu la semaine prochaine.

Le ministère dit avoir voulu agir sans attendre les recommandations de la coroner, mais il examinera néanmoins son rapport. « Lorsque la coroner fera ses recommandations suite à l'enquête publique, on sera très attentif. On analysera le tout. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine