Retour

Le maire de Lévis furieux contre le ministère des Transports

Le maire de Lévis ne cache pas sa colère devant l'absence de financement de la part du ministère des Transports du Québec (MTQ) pour le nouveau lien routier entre Saint-Rédempteur et Saint-Nicolas.

Gilles Lehouillier, qui lançait mercredi matin la construction d'un viaduc pour relier les deux secteurs, martèle que sa Ville est sous financée en matière de transport et qu'il est temps que le ministère se dote d'une vision à long terme sur ces projets routiers.

« On trouve ça effrayant qu’aujourd’hui qu’on n’ait pas un sou. Je peux vous dire une chose : le ministère des Transports n’a qu’à bien se tenir, ils devront présenter des orientations précises », a lancé le maire.

Devant l'inaction du MTQ, la Ville a décidé d'assumer la totalité de la facture de 17 millions de dollars.

Gilles Lehouillier accuse le MTQ de donner davantage aux maires qui font le plus de bruit. Il entend adopter cette stratégie dans l’avenir.

« Les maires qui font ça, ça a l’air que ça rapporte des résultats, alors on va commencer à le faire nous aussi. […] La meilleure façon d'obtenir quelque chose c’est : tu lèves les mains, tu mobilises la bande. Bien, c’est ça qu’on va faire à partir de maintenant ».

Le ministère des Transports et celui des Affaires municipales s'étaient montrés favorables au projet de 17 millions de dollars Les deux ministères auraient toutefois reculé, laissant la Ville de Lévis assumer seule les coûts du projet.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine