Retour

Le maire Juneau coupe les rémunérations additionnelles aux conseillers

Le maire de Saint-Augustin-de-Desmaures est passé de la parole aux actes et a mis un terme aux versements de rémunérations additionnelles aux conseillers pour la participation à plusieurs comités de la municipalité.

Le maire a fait une requête en ce sens à la direction générale de la municipalité qui a reçu l'ordre de cesser de verser les allocations pour la participation des conseillers à une vingtaine de comités. Seuls le comité consultatif d'urbanisme et celui de démolition conserveront des rémunérations.

Lundi dernier, Sylvain Juneau avait demandé lors du conseil municipal que les sommes déjà versées soient remboursées par les conseillers.

« Il faut ce qu'il faut. On s'est fait élire pour mettre de l'ordre et on en met », a lancé le maire Juneau.

Il estime que les conseillers actuels et passés de Saint-Augustin ont reçu 167 000 $ en trop depuis 2006 pour siéger à des comités qui ne sont pas reconnus comme tels ou qui ne donnent pas droit une rémunération. Les conseillers ont reçu une allocation annuelle de près de 6000 $ pour siéger à 3 comités.

Réplique de l'opposition

La conseillère de l'opposition France Hamel confirme que les conseillers ont reçu les avis de la cessation des versements.

Elle estime que le maire Sylvain Juneau, en procédant de la sorte, nuit grandement à la réputation de la municipalité. Elle croit que le maire ne veut que « discréditer » les conseillers de l'opposition, qui sont majoritaires au conseil municipal.

Elle promet que mardi prochain, lors de la séance du conseil municipal, les conseillers reviendront à la charge pour défense leur réputation. « On va faire la démonstration que les citoyens, on ne les a pas volés, comme le laisse croire le maire », soutient-elle.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine