Retour

Le marché à ExpoCité est un bon projet, dit la Coopérative des horticulteurs

La Coopérative des horticulteurs de Québec, qui a été mandatée par la Ville de Québec pour développer et gérer le futur marché sur le site d'ExpoCité, affirme qu'elle n'aurait pas endossé le projet si elle ne l'avait pas jugé bon.

La Coopérative a tenu à faire une mise au point mercredi devant les commentaires que suscite le projet de déménagement du marché du Vieux-Port au Pavillon du commerce. Un groupe de commerçants, notamment, a mis en doute la semaine dernière les chances de succès du Grand Marché.

La Coopérative soutient toutefois que le nouveau marché public sera un lieu d’attraction majeur et offre une perspective d’expansion pour les entreprises que n’offre pas actuellement le marché du Vieux-Port.

« Si le conseil d'administration n’avait pas jugé que c’était un bon projet ou que ce n’était pas opportun, on ne l’aurait jamais endossé », dit Arthur Caron, président du conseil d’administration de la Coopérative des horticulteurs due Québec.

Il ajoute que la Coopérative n’irait pas de l’avant si le projet mettait en péril la centaine d’entreprises qui vendent annuellement au marché.

« Notre objectif est de faire connaître et accroître leur profit et non l’inverse et on considère que ce projet sera une opportunité d’affaires pour eux. »

La Coopérative affirme par ailleurs qu’une grande majorité de ses 70 membres ont l’intention de louer un emplacement dans le futur marché et « qu'un nombre négligeable d'entreprises » a décidé de ne pas poursuivre l'aventure.

Plan d’affaires

De son côté, le maire de Québec réplique aux critiques de l’opposition qui lui reproche d'improviser dans le projet du Grand Marché.

En entrevue mercredi matin à l’émission Première heure, Régis Labeaume a maintenu qu'il travaillait sur un plan d'affaires et que le marché sera rentable et totalement différent de l'offre actuelle dans le Vieux-Port.

« Je trouve ça incroyable que les gens pensent qu’on s’en va là-dedans sans plan d’affaires. Bien oui, il y a un plan d’affaires, on va le dévoiler quand ça sera le temps », dit-il.

Le maire se dit convaincu que la population va apprécier l'accessibilité au nouveau Grand Marché.

Rappelons que le projet prévoit le déménagement d'ici le printemps 2018 des activités du Marché du Vieux-Port dans des espaces trois fois plus grands au Pavillon du commerce. Le marché public comptera 20 kiosques permanents, une centaine d'étals saisonniers et 30 espaces commerciaux.

Un budget de 21 millions a été évoqué pour réaliser le projet.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un rottweiler goûte à du citron pour la première fois





Rabais de la semaine