Retour

Le mariage de Louis Hébert et Marie Rollet démystifié après 400 ans

Plus de 400 ans après avoir uni leur destinée, l'acte de mariage de Louis Hébert et Marie Rollet, le premier couple de colons français qui s'est installé en Nouvelle-France, vient d'être retrouvé à Paris.

Le précieux document découvert par un Québécois qui séjournait à Paris, Gilles Brassard, révèle qu’ils se sont mariés à l’église Saint-Sulpice, en 1601, rectifiant ainsi les informations véhiculées dans les livres d'histoire.

« Ce qu'on a toujours su sur Louis Hébert, c'est qu'il s'était marié à l'église Saint-Germain-l'Auxerrois en 1602. C'est ce que vous allez trouver sur Wikipédia », raconte le généalogiste et historien Marcel Fournier.

En l'absence de tout document, les historiens s'étaient basés sur l'achat d'une maison dans le quartier Saint-Germain-des-Prés pour établir l'année du mariage.

L'acte révèle aussi que la mariée était veuve et qu'elle célébrait ainsi son deuxième mariage.

« Le 18 février [1601], Louis Hébert, apothicaire fut fiancé avec Marie [Rollet], veuve de défunt François Dufeu vivant marchand demeurant à Compiègne, et mariés le 19e dudit mois, et les proclamations [des bans] commencées dès le 21 janvier », peut-on lire dans le document.

Le couple est particulièrement important dans l’histoire du Québec. Louis Hébert a été le premier apothicaire. Son épouse l’a aidé à soigner les malades en plus de s'occuper de l’instruction des jeunes Amérindiens.

Ils sont aussi les ancêtres de nombreux Canadiens français, dont le premier ministre Philippe Couillard. « C’est la première famille, donc [elle a] une descendance absolument extraordinaire et fabuleuse », souligne l’historien Jacques Mathieu.

Cette découverte survient alors qu’on s’apprête à commémorer l’arrivée à Québec de Louis Hébert, Marie Rollet et de leurs trois enfants, le 4 juillet 1617.

Tout au long de l’année, 25 activités présentées par une trentaine d'organismes sont prévues. À compter du 16 mars, l’Université Laval présentera l’exposition 1617-2017 : L’héritage de Louis Hébert : 400 ans de pharmacie au Québec.

En avril, les auteurs Jacques Mathieu et Alain Asselin vont publier La vie méconnue de Louis Hébert et Marie Rollet. Plusieurs conférences seront également présentées.

Plus d'articles