Qui de mieux que le personnel médical pour aménager les pièces maîtresses du nouveau centre hospitalier de Québec? C'est dans cette optique que l'équipe de conception du mégahôpital a aménagé des maquettes grandeur nature où tout peut être déplacé à loisir.

Médecins, infirmières, brancardiers, préposés aux bénéficiaires et autres spécialistes ont été conviés à simuler une journée de travail dans cet environnement de travail fictif et à les aménager pour optimiser leur espace et assurer la qualité des soins.

« C'est sûr qu'initialement il a fallu convaincre les gens de participer à nos différentes activités, parce que c'était un peu nouveau et peut-être que cette nouveauté créait un peu de réticence », admet l'architecte Caroline Gagnon.

Par contre, une fois les maquettes en place, les réticences sont rapidement tombées et le personnel médical s'est prêté au jeu. Par exemple, la salle de soins intensifs, d'abord aménagée par les architectes et les consultants, a été complètement remodelée par les participants.

« D'entrée de jeu, les cliniciens ont refusé l'aménagement qu'on leur avait proposé parce que le lit faisait dos à la fenêtre. Pour eux, c'était inacceptable que le patient ne puisse pas voir à l'extérieur pour des raisons vraiment cliniques », résume Caroline Gagnon.

Même les patients ont été mis à contribution pour parler de leur expérience et donner leur avis sur l'aménagement des chambres et des salles d'examen. Entre autres, l'espace réservé aux membres des familles et à ceux qui accompagnent les patients a été repensé.

Les travaux du mégahôpital doivent débuter en 2017 pour une livraison finale en 2025. Le nouveau complexe hospitalier regroupera les activités cliniques de l'Hôtel-Dieu de Québec et de l'Hôpital de l'Enfant-Jésus.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?