Retour

Le Mont-Sainte-Anne fait son mea culpa sur les pannes

À quelques jours de la relâche, la direction de la station de ski Mont-Sainte-Anne présente ses excuses à ses clients et abonnés pour les nombreux problèmes mécaniques connus depuis le début de la saison. Une nouvelle forme de compensation leur sera proposée.

Jusqu'ici, la station a subi 14 arrêts de remontées mécaniques de plus de 15 minutes, en plus de bris qui ont forcé la fermeture d'équipements pendant plusieurs jours. 

La direction a fait parvenir mardi un message par courriel à ses abonnés. « Nous sommes conscients que ces incidents sont irritants, qu'ils affectent votre confiance en nos installations et que ce nombre d'arrêts est inacceptable. Nous nous en excusons sincèrement. »

Le directeur général de la station de ski, Daniel Rochon, s'explique encore mal ces nombreux problèmes. « C'est difficile à dire parce que d'une fois à l'autre, ce n'est jamais la même problématique », souligne-t-il.

Il reconnaît néanmoins que l'âge des équipements peut jouer. « On ne peut certainement pas mettre de côté que les équipements sont vieillissants. Nos remontées ont 25 à 28 ans d'utilisation. » Une moyenne d'âge qui serait toutefois semblable aux équipements des autres stations de ski au Québec.

M. Rochon assure que l'entretien des remontées n'est pas négligé, et surtout pas la sécurité des skieurs. « On ne met jamais à risque la sécurité des gens », assure-t-il.

Nouvelle forme de compensation

Jusqu'ici, les skieurs touchés par les bris ont pu recevoir un rabais sur un autre billet, dont le montant est déterminé selon la durée de l'incident. Mais les abonnés pourront dorénavant obtenir un rabais qui sera applicable sur un prochain abonnement.

« On est en train de mettre en place une compensation qui pourrait être différente, c'est-à-dire qu'il pourrait y avoir des opportunités supplémentaires pour nos abonnés de saison », explique M. Rochon, qui dit avoir entendu le mécontentement des abonnés.

Le directeur général espère que tous ces bris mécaniques ne feront pas reculer les skieurs durant la relâche. « Pour les neuf prochains jours, tout notre terrain sera en [service] », promet-il.

La remontée mécanique L'Express du Sud, qui a connu des problèmes samedi, a été rouverte mercredi. Elle a connu un problème de variation de voltage anormale.

La Tortue, qui assure le relais jusqu'au sommet de la montagne, demeurera toutefois fermée jusqu'au 10 mars, le temps de faire réparer une pièce.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards