Retour

Le nageur par excellence 2016-2017 est à l’Université Laval

Pascal-Hugo Caron-Cantin aurait difficilement pu rêver d'une meilleure fin pour sa carrière de nageur. Sacré athlète masculin par excellence 2015-2016 dans le Réseau du sport étudiant québécois (RSEQ), le jeune homme de 26 ans a de nouveau été couvert de cet honneur dimanche, au terme du championnat provincial universitaire tenu à l'Université Laval.

Un texte d'Alexandre Duval

« C’est vraiment cool parce que quand j’ai commencé, en 2012, tout le monde qui avait été athlète de l’année […], c’est du monde pour qui j’ai un respect immense », lance Caron-Cantin, qui avait aussi été sacré recrue par excellence lors de son arrivée avec le Rouge et Or de l’Université Laval, il y a cinq ans.

De pouvoir dire que mon nom est aux côtés de ces géants-là [pour une deuxième année de suite], ça me fait super plaisir.

Pascal-Hugo Caron-Cantin

L’athlète attribue cette reconnaissance à ses bonnes performances dans plusieurs épreuves, ce qui lui a permis de se distinguer de ses adversaires qui connaissent du succès sur des distances ou dans des styles plus ciblés.

Celui qui complète une maîtrise en création littéraire a aussi fait une récolte de quatre médailles d’or et deux médailles d’argent lors du championnat provincial du RSEQ disputé au PEPS.

Lui et ses coéquipiers du Rouge et Or ont toutefois raté de peu leur objectif de terminer au 2e rang combiné du championnat, prenant plutôt la 3e place derrière les Redmen de l’Université McGill.

Un ultime défi

Avant de tirer définitivement sa révérence du monde de la natation, Caron-Cantin participera aux championnats nationaux de natation universitaire qui auront lieu dans deux semaines à Sherbrooke.

C’est d’ailleurs en ayant les yeux rivés sur cette compétition qu’il a pris la décision difficile de rester au sein du Rouge et Or, cette année.

Je n’étais pas sûr de vouloir me réembarquer dans une autre année complète d’entraînement parce que c’est énormément de sacrifices. Mais quand je suis revenu, c’était avec les championnats canadiens en tête.

Pascal-Hugo Caron-Cantin

Le nageur n’a pas froid aux yeux. Pour cet ultime saut dans le bassin, il vise trois podiums parmi les quatre épreuves individuelles auxquelles il participera. Il espère aussi battre deux records au niveau québécois : au 50 mètres crawl et au 50 mètres papillon.

Peu importe comment le vent tourne, il sait qu’il ne reviendra pas dans la piscine après ce championnat. « Pour être au niveau où je suis cette année, ç’a demandé des efforts incroyables et des sacrifices, notamment de ne pas travailler. »

Pascal-Hugo Caron-Cantin dresse toutefois un bilan très positif de ces cinq années de sport universitaire qui s’achèvent. « J’ai côtoyé des gens qui travaillent avec acharnement, des géants, du monde qui m’a inspiré et qui va continuer à le faire. »

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine