Retour

Le nouveau recteur de l'Université Laval élu aujourd'hui

Le successeur de Denis Brière au poste de recteur de l'Université Laval sera connu aujourd'hui. Les 145 membres du comité électoral se prononceront dès 8 h 30 ce matin.

Ils devront choisir entre Éric Bauce, vice-recteur exécutif de l'institution, François Gendron, doyen de la Faculté d'administration, ou Sophie d'Amours, professeure titulaire au Département de génie mécanique, qui serait la première femme à occuper le poste.

Pour remporter le scrutin, un candidat doit obtenir plus de la moitié des votes exprimés. Si la majorité requise n'est pas obtenue au premier tour, un deuxième tour sera nécessaire. L'annonce des premiers résultats est prévue un peu avant 10 h.

Si elle est choisie, Sophie D'amours promet en priorité de consulter les membres de la communauté universitaire pour établir le plan stratégique de l'institution. La candidate fait de la concertation son cheval de bataille. « On en a besoin sur le campus de sentir qu'on fait équipe », dit-elle.

François Gendron promet aussi de se mettre rapidement à la tâche pour former son équipe, et s'attaquer à « six vecteurs de développement stratégiques identifiés »: santé, international, développement durable, transformation numérique, savoir et société ainsi que les arts et la culture.

« Je vais inviter la table des doyens à participer à la direction universitaire tous les deux mois. Je vais nommer un responsable pour mieux interagir avec les associations », affirme François Gendron qui promet aussi de se pencher rapidement sur le budget.

Quant à Éric Bauce, il souhaite s'attarder entre autres au fonctionnement de l'Université Laval. « La première chose que je vais faire, c'est de la transformation et de la simplification. Mettre à profit mon expérience, positionner notre institution au niveau international, notamment. »

Lors de la dernière élection, Denis Brière l'avait emporté au quatrième tour face à François Blais, actuel ministre du gouvernement Couillard.

M. Brière terminera son mandat de 10 ans à la tête de l'Université Laval, le 31 mai prochain. Le nouveau recteur sera élu pour 5 ans.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine