Retour

Le pont Pierre-Laporte particulièrement sujet aux accidents routiers

Le pont Pierre-Laporte est un secteur particulièrement sujet aux accidents routiers, selon des données compilées par le ministère des Transports du Québec entre 2009 et 2014.

Les relevés du ministère font état de 289 accidents en 6 ans, surtout des dommages matériels, sur la section de l'autoroute 73 passant sur le pont Pierre-Laporte. Entre 2009 et 2011, le ministère des Transports répertorie 165 accidents sur la voie en direction sud, dont 14 entraînant des blessures graves ou légères.

Entre 2012 à 2014, dans le même secteur, mais en direction nord, 124 accidents ont été répertoriés.

Selon Daniel Fortier du CAA Québec, le nombre important d'accidents surtout en direction sud peut s'expliquer entre autres par la configuration des approches à la tête du pont où six voies fusionnent pour passer à trois voies.

« Les gens arrivent dans la fusion, là, deux véhicules doivent emprunter la même voie et à ce moment, il y a peu de vérification de chaque côté. Les deux arrivent en même temps, il y a un effet de surprise et c'est là qu'il peut y avoir des accrochages. »

La configuration des approches, la vitesse d'approche et la distance de suivi aux entrées du pont Pierre-Laporte constituent des facteurs de risques d'accident, soulève Daniel Fortier.

D'après les données compilées par le MTQ, une intersection en Outaouais est plus accidentogène que le pont Pierre-Laporte. La région de Montréal n'est par ailleurs pas incluse dans les statistiques, car les données n'ont pas encore été traitées pour cette région.

Plus d'articles

Commentaires