Retour

Le président de la FIS en « conflit d'intérêts », insiste Labeaume

Régis Labeaume écorche de nouveau le président de la Fédération internationale de ski (FIS) qu'il accuse de conflit d'intérêts en appuyant ouvertement une candidature de la Suisse pour les Jeux olympiques de 2026.

Jeudi dernier, Régis Labeaume a mis un terme à l'analyse d'une éventuelle candidature olympique de Québec en raison du favoritisme des présidents de la Fédération internationale de ski et celle de hockey. Gian Franco Kasper et René Fasel font partie du groupe de travail de la candidature de la Suisse pour 2026.

Gian Franco Kasper a déclaré vendredi que les motifs du maire étaient complètement « idiots et ridicules ».

Le maire Labeaume n'est pas surpris de la réaction virulente du président de la FIS à la suite de sa sortie. Il en a même rajouté dimanche.

« Je veux bien qu'il soit fâché M. Kasper là, mais il est en conflit d'intérêts. Mais jamais personne ne le dit à eux. Comment voulez-vous prétendre être neutre quand vous faites partie d'une équipe de choc pour soutenir la candidature de la Suisse? », questionne le maire.

Mise en garde

Régis Labeaume a aussi mis en garde le président de la Fédération internationale de ski à l'égard d'éventuelles représailles pour la Ville de Québec.

« Si on a des problèmes à avoir les compétitions sportives qu'on a habituellement, je lui promets un débat international et je vais faire le nécessaire. Je sais à qui parler. Je ne lui conseille pas de faire ça. »

Le maire Labeaume maintient que la situation dans laquelle le président de la FIS se place « est très mauvaise pour l'olympisme » et qu'elle doit « cesser ».

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine