Retour

Le projet de parc Gilles-Lamontagne ne fait pas l'unanimité

Le conseil de quartier de Saint-Roch a rejeté, jeudi soir, la proposition de renommer le parc de la Jeunesse en parc Gilles-Lamontagne pour honorer l'ancien maire de Québec.

Les cinq membres du conseil d’administration du conseil de quartier, réunis lors de la consultation publique sur le changement de nom, se sont prononcés unanimement contre la recommandation du comité exécutif de la Ville de Québec.

La Ville souhaite modifier, en accord avec la famille du défunt maire, le nom du parc situé à l’angle des rues du Pont et du Prince-Édouard, à proximité de la rivière Saint-Charles.

Le conseil de quartier tient toutefois au nom de parc de la Jeunesse, explique Simon Gauvin, président du conseil d’administration. « Le parc de la jeunesse, c’est le long de la rivière Saint-Charles, c’est naturel, le nom rappelle la jeunesse.On aime avoir un rappel que notre quartier, c’est un quartier où on veut avoir des jeunes. »

Une dizaine de citoyens ont aussi exprimé leur désaccord de renommer le parc de la Jeunesse.

Les administrateurs du conseil de quartier disent ne pas s’opposer à l’idée d’honorer la mémoire de l’ancien maire de Québec. Ils proposent plutôt de renommer en son nom la marina Saint-Roch. « Ça semble plus représentatif du legs laissé par le maire Lamontagne », dit Simon Gauvin.

Décision du comité exécutif

Le comité de toponymie fera une recommandation au comité exécutif qui décidera de l’éventuel changement de nom.

La conseillère municipale, Chantal Gilbert, estime qu’il est grand temps de nommer un endroit en l’honneur de Gilles Lamontagne. Elle relativise l’opposition manifestée jeudi.

« S’il y avait eu vraiment une grosse montée de boucliers contre cette appellation-là, j’aurais eu au moins une cinquantaine de personnes dans la salle, mais il avait à peu près une dizaine de citoyens qui venaient pour toutes sortes de raisons », dit-elle.

La Ville fait valoir que durant son mandat, le maire Gilles Lamontagne a « fait entrer la capitale dans la modernité » et redonné l’accès à la rivière aux citoyens.

Gilles Lamontagne a été maire de Québec de 1965 à 1977.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine