Retour

Le propriétaire de l'aérodrome de Pintendre a piloté avec les facultés affaiblies

Le propriétaire de l'aérodrome de Pintendre, Jacques Bernier, a été déclaré coupable mercredi d'avoir piloté un avion alors qu'il avait les facultés affaiblies par l'alcool.

Un texte de Yannick Bergeron

L'homme faisait face à une accusation d'ivresse aux commandes d'un petit aéronef et d'avoir menacé d'endommager la maison de son voisin, à la suite d'événements survenus en août 2014.

Jacques Bernier avait déplacé son appareil alors qu'il avait un taux d’alcool de 163 mg/100 ml de sang. Il avait percuté une clôture.

La juge Hélène Bouillon l'a également déclaré coupable de menaces envers son voisin. C'est vers le terrain de ce voisin, avec qui l'homme de 61 ans était en brouille, que l'avion se dirigeait lors des événements.

Jacques Bernier est condamné à une amende de 2000 $ pour avoir pris les commandes de son appareil alors qu'il avait une alcoolémie deux fois plus élevée que la limite permise.

Il s'est aussi vu imposer une interdiction de conduire et de piloter pour une période d'un an.

Quant à l'accusation d'avoir proféré des menaces contre son voisin, Jacques Bernier s'en tire avec une absolution conditionnelle.

Plus d'articles

Commentaires