Retour

« Le Québec, je vous aime » - Patrick Bruel

C'est une déclaration d'amour que le chanteur français Patrick Bruel a servie à son public québécois sur les plaines d'Abraham, mardi.

Un texte de Véronica Lê-Huu

Entier et ému, l'auteur-compositeur-interprète de 56 ans qui se produisait pour la première fois sur la grande scène comme tête d'affiche au Festival d'été de Québec a souligné plusieurs fois son bonheur d'être là et son amour du public québécois.

 La grande star de la chanson française a comblé son public dès le départ avec des grands succès : Place des Grands Hommes, J'te l'dis quand même, que la foule a entonnés avec lui.

« Mais quel accueil, quel plaisir d'être là. J'ai attendu longtemps ce moment! »

Le public ne s'était pas laissé démonter malgré la pluie intermittente pour se faire bercer par les paroles du chanteur à la voix parfaitement rauque qui, à travers ses textes a livré des messages de tolérance, de paix et d'amour.

Le chanteur dont le concert coïncidait avec la fête nationale des Français a même su faire valser son public québécois sur son interprétation de L'Amant de Saint-Jean.

Les Plaines entières qui chantent Qui a le droit, Patrick Bruel qui Casse la voix, un duo avec Alex Nevsky sur la chanson On leur a fait croire (dont il avait quand même oublié les paroles), ou un autre avec Charlotte Cardin, la soirée était émaillée de moments heureux et magnifiques livrés par un artiste généreux.

Le public en a redemandé plusieurs fois malgré la pluie qui tombait averse en fin de concert.

C'est avec À tout à l'heure que Patrick Bruel a laissé son public qui même en quittant les Plaines, continuait de fredonner ses chansons.

Patrick Bruel sera encore à Québec demain puisqu'il assistera au concert des Rolling Stones, dont il se dit fan. Il s'envolera par la suite vers Carcassonne, où il se produit samedi.

Le chanteur qui compte plus de 30 ans de métier et qui s'est vu remettre un peu plus tôt le prix Miroir de la Renommée n'en était pas à son premier passage à Québec. Chaudement accueilli au Colisée Pepsi en 2013 , il caressait l'idée d'être du Festival d'été de Québec depuis qu'il avait goûté à la scène des Plaines en 2008, à l'occasion du spectacle Paris-Québec sous les étoiles

En première partie, Ariane Moffatt a interprété une douzaine de chansons avec son énergie lumineuse.

L'auteure-compositrice-interprète qui célébrait ce soir son « baptême des Plaines en solo » a amorcé sa prestation vers 19 h 30 avec Rêve.

Je veux tout, la très belle Poussière d'ange seule au piano et sa version de In the air tonight (de Phil Collins) au cours de laquelle elle s'est mise à la batterie faisaient partie de sa prestation.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine