Retour

Le Rouge et Or prêt pour le championnat de cross-country

Le sourire de l'entraîneur Félix Antoine-Lapointe en dit long sur l'enthousiasme qui l'habite à quelques jours du championnat canadien de cross-country universitaire.

Un texte de Jean-Philippe Martin

« Depuis le début de l'année, on a hâte au 12 novembre! Et là, ça approche et tout le monde est en forme », dit-il.

Son équipe masculine du Rouge et Or a la chance d'écrire l'histoire samedi sur son propre terrain. Sur le parcours des plaines d'Abraham, le Rouge et Or pourrait remporter son tout premier championnat national.

Seules trois équipes - Guelph (13), Victoria (5), Windsor (4) - se sont partagé le titre canadien universitaire depuis 1994. Le Rouge et Or souhaite mettre un terme à cette domination cette année.

« On croit ensemble qu'on peut gagner », estime le nouveau venu du Rouge et Or, Yves Sikubwabo. « C'est l'esprit qu'on a eu à chaque entraînement. À chaque endroit où on jase, on discute de victoire ».

Le Rwandais s'est amené avec le Rouge et Or avant le début de la présente saison. Il a le titre de recrue avec le Rouge et Or, mais il est en fait un coureur d'expérience qui aidé l'Université de Guelph à remporter trois championnats canadiens entre 2012 et 2014.

Champion du RSEQ, Sikubwabo se révèle comme la pièce qui manquait à la formation lavalloise, déjà talentueuse et expérimentée, pour lui permettre de monter sur la plus haute marche du podium, après une 2e place en 2012 et une troisième position de 2013 à 2015.

« Il s'est bien intégré à l'équipe. Ça ajoute un solide coureur pour nous aider au classement général. Ça nous motive aussi à aller vers le haut », explique le coureur de cinquième année, Benjamin Raymond.

Le Rouge et Or compte 18 coureurs au sein de son équipe masculine, mais il ne peut aligner que 7 athlètes sur la ligne de départ de la course de 10 kilomètres samedi.

L'entraîneur Lapointe a dû faire des choix déchirants. Son équipe sera composée de Yves Sikubwabo, Emmanuel Boisvert, Alexandre Ricard, Antoine Thibault, Benjamin Raymond, Dany Racine et Igor Bougnot.

« Nicolas Morin et Vincent Hoa Mai sont deux excellents coureurs qui auraient mérité leur place sur la formation, mais la limite est de sept par équipe. »

Morin et Hoa Mai devront se contenter du titre de réserviste.

Le coup d'envoi de la course des hommes sera donné à 13 h 40, tout juste après l'épreuve féminine de 6 kilomètres.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?