Retour

Le RTC veut un réseau plus vaste et plus rapide

Le Réseau de transport de la Capitale (RTC) veut étendre ses tentacules. Il souhaite desservir un plus grand nombre de destinations plus rapidement et plus simplement d'ici les 10 prochaines années.

Un texte d’Alain Rochefort

Le RTC a l’intention d’ajouter de nouveaux parcours à son réseau de l’avenir. Davantage d’autobus convergeraient vers cinq grands pôles d’échanges situés aux portes d’entrée des secteurs névralgiques de la région: la colline Parlementaire, Sainte-Foy, D’Estimauville, Saint-Roch et l’Université Laval.

Des bâtisses modernes, spacieuses et confortables, même en hiver, y seraient construites pour accueillir un grand nombre d’usagers. Ces infrastructures seraient également connectées avec l’aéroport, les gares de train, pistes cyclables et principaux liens piétons.

Ajout de deux Métrobus

Deux nouveaux parcours Métrobus seront entre autres ajoutés dans l’axe est-ouest. Le 805 fera la liaison entre le secteur du Centre Vidéotron et le pôle Laurier et le 806 circulera entre le terminus de Marly et le terminus Charlesbourg. Certains parcours Métrobus actuels seront pour leur part prolongés.

Le RTC doit s’adapter aux changements démographiques dans la région de Québec, ont expliqué ses dirigeants à la séance du comité plénier tenue par le conseil municipal mercredi matin. La population augmentera de 14 % d’ici 20 ans, selon les estimations.

« L’architecture actuelle du RTC a peu évolué depuis la fin des années 60. Ce que l’on propose à la population: un réseau d’autobus plus simple à utiliser, plus fréquent, plus confortable, plus rapide et plus fiable », indique le président du RTC, Rémy Normand.

L’un des défis du RTC est d’optimiser la rapidité et la fluidité du réseau au cours des prochaines années.

« Les voies réservées sont critiques dans notre volonté d’augmenter la rapidité des déplacements », ajoute le directeur général du RTC, Alain Mercier.

Le RTC présentera sa vision de l’avenir dans les six arrondissements de la capitale entre le 29 août et le 9 septembre. Les changements spécifiques à chaque arrondissement y seront expliqués plus précisément.

Plus de détails suivront.

Plus d'articles

Commentaires