Le public y avait accès depuis vendredi, mais c'est ce dimanche que le ruban a officiellement été coupé à la nouvelle place des Canotiers dans le secteur du port de Québec. Le maire Régis Labeaume assure qu'il s'agit d'un pas de plus pour redonner le fleuve aux citoyens.

Devant de nombreux citoyens qui profitaient des lieux, le maire de Québec s’est montré extrêmement satisfait du résultat, fruit de six mois de travaux sur le site de l’ancien stationnement Dalhousie.

Régis Labeaume a tenu à rappeler qu’il avait fait de la réfection de ce secteur une priorité à son arrivée en politique. « Quand je suis devenu maire de Québec, j'avais décidé que ce stationnement-là disparaîtrait. »

Ce n’était pas la question des espaces de stationnement qui le préoccupait, dit-il, mais plutôt le message qu’une telle construction envoyait aux visiteurs.

« Je trouvais inconcevable qu'un site aussi particulier sur le bord du fleuve soit un stationnement », indique le maire, qui s’enthousiasme devant la vue qui est aujourd’hui offerte aux croisiéristes qui débarquent au terminal.

Le député fédéral de Québec, Jean-Yves Duclos, était présent pour l’inauguration, tout comme le député provincial de Charlesbourg, François Blais.

Ce dernier voit les choses du même œil que le maire de Québec. « On redonne encore une fois à la population ce qu'elle désire, c'est-à-dire, un accès au fleuve Saint-Laurent », indique M. Blais.

La réappropriation des berges

Régis Labeaume a tenu à souligner que la place des Canotiers était un pas de plus pour rendre le fleuve Saint-Laurent aux citoyens de Québec.

« La vision, c'est du pont de Québec jusqu'au pont de l’Île [d’Orléans]. Vingt-quatre kilomètres de rive aménagée, mais pas seulement aménagée, mais aménagée avec qualité. » Il évoque entre autres le prolongement de la promenade Samuel-de Champlain entre la côte de l’Église et la Côte Gilmour.

« Après, on va travailler fort sur le fédéral pour aménager les terrains du port et après on va travailler sur le gros chantier Baie de Beauport jusqu'à l’Île d’Orléans. On veut une piste cyclable et une voie piétonnière », souligne Régis Labeaume.

D’une superficie de 15 000 mètres carrés, la place des Canotiers a nécessité des investissements de 39 millions de dollars.

Plus d'articles

Commentaires