La Sympathique place ouverte à tous (SPOT) s'installe cet été à l'extérieur de l'église Saint-Charles de Limoilou.

Un texte de Léa Beauchesne

Le projet de place publique éphémère des étudiants en architecture de l’Université Laval en est à sa quatrième année. Pour cette mouture, c’est le thème de la mise en valeur du patrimoine qui a retenu leur attention.

L’une des coordonnatrices, Gabrielle Tessier, promet que l’offre d’activités sera bonifiée. « On va avoir des activités comme d’habitude comme la danse, l’impro, quelques spectacles, mais on va essayer aussi d’avoir des activités centrées sur le patrimoine, des conférences aussi. »

Le bar éphémère sera aussi de retour puisqu’il s’agit de la principale source de revenus pde l’organisation. L'autre portion du budget provient de la Ville de Québec et de commanditaires.

Il faudra toutefois patienter encore un peu avant de découvrir quelles formes prendront les installations. Gabrielle Tessier dévoile par contre que les visiteurs du SPOT pourront admirer différents jeux de lumière.

Une quinzaine d’étudiants de l’Université Laval ont travaillé à la réalisation du projet au cours de l’année. Le processus a culminé au mois de mars lors d’une fin de semaine de création qui a permis de réunir une quarantaine d’étudiants en architecture et en design de produits.

Lors des éditions antérieures, le SPOT s’était installé dans les quartiers Saint-Sauveur, Saint-Roch ainsi que dans le Vieux-Québec.

Les visiteurs pourront cette année profiter de l’endroit tous les jours entre le 15 juin et le 25 août.

Plus d'articles