Retour

Le Syndicat canadien de la fonction publique dénonce « l'abus de pouvoir » des maires

Le Syndicat canadien de la fonction publique (SCFP) lance une campagne mettant en garde contre les « abus » de certains maires si le gouvernement leur donne le droit de décréter les conditions de travail des employés en cas de négociation infructueuse.

La collection de cartes postales associée à la campagne « Les pas fiables » du SCFP décrit notamment le maire de Québec comme un spécialiste « de la négociation de mauvaise foi et de l'ingérence dans les affaires syndicales ».

Le maire de Montréal, Denis Coderre, est dépeint comme un expert de la « destruction de biens et de l'octroi de contrats aux amis ». Ils se retrouvent aux côtés d'ex-maires accusés de fraude et de corruption, dont Gilles Vaillancourt, ancien maire de Laval.

Une autre carte représente l'ancienne ministre libérale Nathalie Normandeau, arrêtée par l'Unité permanente anticorruption, qui a été mairesse de Maria, en Gaspésie.

À la lumière de ces exemples, le SCFP croit que si le gouvernement donne plus de pouvoirs aux villes, certains maires pourraient être tentés d'en abuser.

« On dit à la population : faites attention. Il va y avoir des abus, ça risque de mener à des abus », plaide Denis Bolduc, secrétaire général du SFPQ.

Une campagne d'« impact »

Le syndicat se défend de faire une campagne démagogique. « Ce n'est pas du salissage, c'est politique », plaide le porte-parole syndical. Il reconnaît néanmoins avoir voulu « créer un impact » en choisissant ces maires.

En vertu du pacte fiscal conclu en septembre dernier, le gouvernement a promis d'accorder aux villes le pouvoir de décréter les conditions de travail de leurs employés en cas de négociations infructueuses. Le projet de loi n'est pas encore déposé.

Le syndicat fait valoir que donner le pouvoir aux municipalités est « une atteinte directe au droit à la négociation collective et au droit de grève ».

Au total, une douzaine de maires figurent sur les cartes postales qui seront distribuées par le syndicat.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine