Retour

Le taux de chômage historique à Québec cause des maux de tête aux employeurs

Le taux de chômage a atteint un taux historiquement bas au mois d'août dans la région métropolitaine de Québec. Cette pénurie de travailleurs cause bien des maux de tête aux entrepreneurs qui veulent recruter.

Québec a établi un nouveau record avec un taux de chômage de 3,8 %, confirme Louis Gagnon, économiste pour Québec International.

C’est toutefois une mauvaise nouvelle pour les entreprises de la région qui ont des postes à combler.

Le recrutement ainsi que la rétention des employés sont notamment au cœur des préoccupations de Jean-François Cantin, copropriétaire de BSI, à Saint-Augustin-de-Desmaures.

Avec ses 200 employés, cette entreprise fabrique des produits de chauffage. BSI a vendu 40 000 poêles et équipements de chauffage à travers l'Amérique du Nord.

L'entreprise souhaite poursuivre sa croissance, mais la main-d'oeuvre de qualité est difficile à dénicher.

Recruter du talent

Avec son programme « Recruteurs de talents », Québec international aide les entreprises comme BSI à faire venir des travailleurs étrangers.

« Il faut comprendre que le rôle de recruteurs a évolué énormément depuis les dernières années. On n’apprend pas la mobilité internationale sur les bancs d'école », raconte Line Lagacé, vice-présidente de Québec International.

Zyed Er Hidri est venu d'Italie il y a 4 ans grâce à Québec International. Il travaille aujourd'hui chez BSI, où il se sent chez lui.

« Je suis reconnaissant à SBI. C'est grâce à eux aussi que je continue mes études à l'Université Laval », explique le jeune homme.

Charmer les étudiants québécois fait également partie des solutions à cette pénurie de main-d’œuvre, selon Québec International.

D'après les informations de Guylaine Bussière

Plus d'articles

Commentaires