Retour

Le tournoi pee-wee souhaite avoir le champ libre à ExpoCité

Les organisateurs du 57e Tournoi international de hockey pee-wee estiment avoir réussi la transition de l'événement vers le Centre Vidéotron, qui a accueilli un achalandage record durant les 12 jours de la compétition. Le défi du stationnement, qui était plein avec la tenue de deux événements en même temps la dernière fin de semaine, demeure toutefois une préoccupation.

Les 1600 places de stationnement additionnelles ajoutées en fin de semaine, tandis que le Tournoi se tenait en même temps que l'Expo Habitat au Centre de foires, n'étaient pas suffisantes, souligne le directeur général du Tournoi, Patrick Dom, qui a fait le bilan de l'événement lundi.

La tenue de deux événements en même temps n'est pas idéale, souligne-t-il. 

« À 11 h samedi matin, les stationnements étaient pleins. Il va falloir qu'on se rencontre avec les gens concernés afin de peut-être trouver une solution autre, déplacer peut-être un des deux événements. Mais on ne déplacera pas le tournoi pee-wee, je vous le dis tout de suite », affirme Patrick Dom.

Il se dit convaincu que les deux événements pourraient accroître leur achalandage s'ils ne se tenaient pas au même moment.

Si les pee-wee étaient seuls sur le site d'ExpoCité à ce moment, le tournoi de la deuxième chance pourrait notamment être rapatrié au Pavillon de la jeunesse au lieu de se tenir à Charlesbourg, mentionne M. Dom. 

Transition au Centre Vidéotron

L'événement a accueilli cette année plus de 236 000 spectateurs, le meilleur achalandage depuis 15 ans.

Le président du Tournoi, Michel Plante, souligne que l'âme de l'événement, qui est passé du Colisée au Centre Vidéotron, a été conservée.

« L'âme est réellement transférée dans le nouveau Centre Vidéotron, a suivi le tournoi dans le nouveau centre. [...] On est très contents ».

Selon lui, les efforts mis par la direction, les employés et les bénévoles au cours de l'année ont porté leurs fruits.

La présence de l'ancienne vedette des Nordiques Peter Stastny et celle de l'Équipe féminine Québec ont contribué à l'engouement pour l'événement, selon les organisateurs. L'an prochain, d'autres équipes féminines pourraient s'ajouter au tournoi.

Le réseau de télévision américain ESPN diffusera par ailleurs en 2017 trois matchs en direct. Les Russes demeureront exclus du tournoi.

Plus d'articles