Retour

Le Veganator, ou l'illusion parfaite d’un cheeseburger à l’américaine

Le Veganator des restaurants Chez Victor a tout d'un hamburger fromage traditionnel. Garnie à l'américaine avec de la laitue, des tomates, des oignons doux coupés en dés, de la moutarde « baseball », du ketchup et des cornichons; la boulette est toutefois exclusivement composée de protéines végétales. Carnivores et végétaliens viennent de partout en province pour y goûter.

Une chronique d’Allison Van Rassel

« Le Veganator est l’antithèse du Baconator de la chaine Wendy’s, affirme Philippe-Emmanuel Favron, chef et copropriétaire de la franchise Chez Victor, rue Saint-Paul dans le Vieux-Québec.

Servi entre deux tranches de pain de type Naan, sans œufs, développées par la boulangerie La Fabrique, ce burger est un véritable succès auprès des adeptes de la diète végétalienne.

Façonnée principalement à partir de seitan, un substitut de viande fabriqué à base de protéine de blé, la boulette contient aussi du soya, des champignons shiitakes et des lentilles.

Sous la dent, la texture évoque très facilement celle de la viande. « Impossible de retirer le Veganator du menu, car il y a du monde de partout en province qui vienne à Québec juste pour ce burger », poursuit M. Favron.

Il faut dire que la victoire du Veganator au Burger Week 2017, un concours annuel qui a comme mission de stimuler la créativité des restaurateurs et leurs ventes, y est pour quelque chose.

Pour séduire à la fois les sceptiques et végétaliens, « ça prend quelque chose qui torche », lance Philippe-Emmanuel Favron. Son pari est l’umami : cette cinquième saveur peu connue des Québécois que l’on retrouve essentiellement dans la cuisine japonaise.

Puis vient la « twist secrète » du chef Favron : la sauce à poutine élaborée à partir de miso et légumes. Elle est ajoutée sur la boulette afin de faire fondre davantage le « cheadar », un fromage végétal de style américain fabriqué par l’entreprise montréalaise Gusta.

Juste avant le service, deux tranches de faux bacon ultra croustillantes faites de feuilles de rouleau de printemps sont déposées sur le fromage.

Une expérience incroyablement savoureuse qui séduit les carnivores, une bouchée à la fois.

Plus d'articles