Quand la Ville de Lévis a lancé son programme Virage zéro déchet en mai, elle était loin de se douter de l'engouement qu'il susciterait et que le choix des candidats serait déchirant. Sur 135 candidatures reçues, seulement 20 seront accompagnés pour apprendre à réduire la quantité de matières résiduelles produites chez eux.

Un texte de Marie Maude Pontbriand

« Ce sont 135 foyers qui ont osé poser leur candidature, s'étonne la conseillère en environnement de la Ville Delphine Azoulay, c'est quand même un geste qui parle ! »

Les candidats étaient invités à remplir un formulaire qui comprenait des questions démographiques. Ils devaient aussi expliquer pourquoi ils souhaitaient participer au programme. « On a tout lu et tout était vraiment pertinent », souligne Delphine Azoulay.

La sélection s'est donc déroulée de façon aléatoire en prenant soin d'avoir des candidats avec des profils différents. Le sexe, l'âge, le revenu, l'occupation, l'état matrimonial, le nombre d'enfants ont notamment été pris en considération afin de créer un groupe hétéroclite.

Certains candidats sont néophytes dans l'univers du zéro déchet, d'autres sont plus expérimentés.

C'est parti !

Une première rencontre a eu lieu cette semaine afin de permettre aux candidats de faire connaissance.

« Pour beaucoup de foyers, l'élément déclencheur ç'a vraiment été les enfants qui sont revenus de l'école et qui ont demandé à avoir un lunch zéro déchet ou qui on demandé à réduire les déchets », souligne la conseillère en environnement.

Dans les prochaines semaines, les candidats devront se fixer des objectifs. Chaque ménage pèsera ses déchets pendant une semaine à cinq reprises dans l'année afin de mesurer ses progrès. Une évaluation qualitative du contenu des poubelles sera aussi offerte sur une base volontaire.

« On va fournir un guide du participant à chaque foyer pour leur expliquer toutes les étapes à suivre, quels sont les éléments d'un kit de base pour adopter un mode de vie « zéro déchet », on va leur partager des ressources et des publications avec notre groupe Facebook privé », ajoute Mme Azoulay.

Les vingt foyers seront accompagnés par l'organisme Le Filon et la blogueuse Mélissa de La Fontaine dans leur aventure zéro déchet.

Pour les 115 qui n'ont pas été retenus, Delphine Azoulay assure qu'ils ne resteront pas bredouilles longtemps. « C'est sûr que nous on va essayer de les nourrir, leur donner de la documentation pour qu'ils puissent entamer leur démarche même s'ils n'ont pas été sélectionnés. »

Plus d'articles