Retour

Légalisation du cannabis : « la santé doit primer » dit le Dr Arruda

Le gouvernement Trudeau déposera demain son projet de loi qui encadrera la légalisation du cannabis à usage récréatif au Canada. Un projet de loi qui, s'il est adopté, soulève des enjeux de santé publique dans les provinces, notamment au Québec.

Le directeur national de la santé publique, le Dr Horacio Arruda, n’a pas vu le document, mais assure que ce dernier sera étudié avec attention.

Selon le médecin, la santé de la population, et surtout celle des jeunes, doit guider le processus législatif du fédéral.

« Il faudra beaucoup d’éducation, beaucoup de promotion et d’instrumentation aux parents, pour qu’ils en discutent avec leurs enfants. Il faudra aussi restreindre et contrôler l’accès et mettre sur le marché un produit qui soit de meilleure qualité que ce qui circule actuellement », a-t-il mentionné.

Un travail de sensibilisation devra également être mené par la Santé publique pour s’assurer que les utilisateurs connaissent les risques encourus par la consommation de marijuana.

Il faudra aussi aider les gens qui ont des problèmes de consommation précise le Dr Horacio Arruda.

Le gouvernement fédéral souhaite légaliser le cannabis à usage récréatif d’ici le 1er juillet 2018, ce qui permettrait de réaliser une des promesses qui a défini la campagne électorale de Justin Trudeau.

Le Dr Horacio Arruda prendra part, samedi à Québec, à l’initiative Ça marche Doc, dont le point de départ cette semaine sera donné à l’entrée du Monastère des Augustines.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine