Retour

Légère augmentation du taux de chômage dans la région métropolitaine de Québec

Le taux de chômage, qui avait atteint un taux historiquement bas en août dans la région métropolitaine de Québec, a augmenté légèrement au mois dernier. Plusieurs secteurs d'activités ont néanmoins toujours du mal à recruter des travailleurs.

Le taux de chômage est passé de 3,8 % à 4 % entre août et septembre. Cette période de plein emploi cause des maux de tête notamment dans les entreprises de mécanique automobile, qui seront achalandées dans les prochaines semaines avec l’installation des pneus d’hiver.

Anthony Lachance, contremaître chez Desharnais pneus et mécanique, doit d’ailleurs se tourner vers l’Amérique du Sud pour pouvoir répondre à la demande.

« Avec le taux de chômage qu’on a présentement, on n’a pas vraiment le choix. On regarde avec l’immigration pour voir ce qu’on peut faire », explique-t-il. Il soutient que le processus est très long.

Le Groupe Desharnais doit recruter des travailleurs saisonniers durant la période de pointe. Toutefois, la saison chaude qui s'est éternisée retarde la période de pose de pneus et le processus d'embauche, puisque ces employés travaillent durant l'été dans d'autres secteurs, notamment la construction ou l'aménagement paysager.

« On double notre effectif à cette période-ci pour l’installation des pneus. Il y a moins de travailleurs qui sont disponibles [...] donc le transfert d'employés est plus difficile », soutient M. Lachance.

Des entreprises organisent par ailleurs des portes ouvertes pour attirer les travailleurs.

« On embauche sur-le-champ. On offre la formation nous-même », affirme pour sa part la vice-présidente du Groupe Ratté, Charlyne Ratté. Selon elle, le manque de main d'oeuvre n'est pas nouveau, mais le plein emploi n'aide pas.

Le Groupe Ratté a lancé un appel pour embaucher 180 mécaniciens pour la période de changement de pneus. L'entreprise estime que plus de 350 employés sont nécessaires. « C’est certain qu’on va le combler d’ici quelques jours avec la journée portes ouvertes », croit la vice-présidente.

Dans la province, l’emploi global n’a pratiquement pas changé pour un troisième mois consécutif. Le Canada enregistre une hausse nette d’emploi pour un dixième mois, a indiqué Statistique Canada vendredi. Le taux de chômage est toujours à son plus bas en 9 ans, soit 6,2 %.

Avec les informations de Pascale Lacombe

Plus d'articles

Commentaires