L'exposition commémorative Badge sur le cœur présentée au Musée de la civilisation propose un portrait de l'évolution du Service de police de la Ville de Québec (SPVQ), de sa création en 1843 à nos jours.

Le Service, qui au départ comptait 28 hommes, regroupe à présent quelque 700 policiers et policières.

Par le biais de témoignages de cinq membres du SPVQ, l’exposition invite les visiteurs à explorer les valeurs du SPVQ et l’engagement de ceux et celles qui y travaillent, souligne Stéphan La Roche, directeur général du Musée de la civilisation.

« Ils expriment un contact humain qui permet de comprendre la passion et la vision du bien-être et du citoyen. »

L’exposition s’articule autour de cinq valeurs : le service, l’éthique, le partenariat, l’engagement et la communication qui guident les gestes des policiers.

Elle témoigne également du chemin parcouru, mentionne le chef du SPVQ, Robert Pigeon.

« Les méthodes policières ont changé, les méthodes de manifester aussi, donc les services de police évoluent à la même vitesse et de la même façon que la société évolue également », dit-il.

Des objets et photographies évoquent aussi les changements technologiques et de télécommunications qui ont accompagné le SPVQ au fil des années.

Motocyclette de patrouille Harley-Davidson, télégraphe d'alarme datant de 1930, premier uniforme policier porté à Québec et équipement de patrouilleur font partie de l’exposition.

L’exposition Badge sur le cœur, 175 ans du Service de police de la Ville de Québec est présentée jusqu'au 3 septembre 2018.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine