Retour

Les 38 grands voiliers font leurs adieux à Québec

C'est dimanche matin que les 38 grands voiliers qui participent au Rendez-vous 2017 à Québec ont largué les amarres. Les géants des mers ont donc dit au revoir à la capitale après y avoir passé près d'une semaine et avoir attiré les curieux dans le port.

Des milliers de personnes se sont réunies sur les deux rives du Saint-Laurent, entre autres au quai 21, sur la promenade Samuel-De Champlain et au quai Paquet à Lévis.

D'autres cherchaient à se percher le plus haut possible, afin d'avoir une vue imprenable sur le fleuve. C'était le cas notamment sur la promenade des Gouverneurs et sur la terrasse Dufferin.

De là, le public a pu observer l'impressionnant spectacle composé des dizaines de bateaux qui avaient le vent dans les voiles.

Des coups de canon ont aussi marqué cette parade unique.

« Ça me rappelle de bons souvenirs », a lancé un homme installé depuis l'aurore au quai Paquet à Lévis, en référence à Québec 84.

Sa conjointe ne regrettait pas elle non plus de s'être levée tôt. « C’est la beauté des couleurs, mais c’est aussi la fraîcheur du matin […] C’est aussi de capter le moment, la tranquillité au lever du jour. Ça n’a pas de prix! »

Philippe Moussette n'avait que six ans lors de Québec 84, mais il dit en avoir conservé de bons souvenirs. Cette fois, il était aux abords du fleuve à Lévis pour photographier les bateaux dans toute leur splendeur.

À 9 h 30, la parade était terminée. C'est au Bluenose II qu'est revenu l'honneur de clore le défilé sur l'eau.

La flotte se dirige maintenant vers Halifax. Les navires y passeront quelques jours avant de voguer vers la France. C'est là que leur course prendra fin après un périple de presque cinq mois.

Une réussite, selon un spécialiste

Le spécialiste de la navigation sur le fleuve Gilles Jobidon rappelle qu'on n'avait pas vu autant de voiliers dans la capitale depuis 33 ans et que les attentes étaient peut-être moins élevées cette fois que pour Québec 84.

D'ailleurs, à son avis, c'est peut-être en partie ce qui a contribué à rendre l'événement si populaire.

« C'était spectaculaire! C'est ça que les gens vont garder en mémoire parce qu'on ne leur a pas fait peur, cette année. »

« Ratés au niveau des communications »

L'organisation du Rendez-vous 2017 fera le bilan de l'événement lundi à 11h, en présence du maire de Québec, Régis Labeaume.

De nombreux intervenants affirment d’ores et déjà que l’événement a connu un succès monstre en terme d’affluence. Gilles Jobidon estime d’ailleurs que cet engouement inespéré par l’organisation a provoqué des ratés au niveau des communications.

« Cette année, on a eu de la misère à avoir de l’information. Les gens m’appelaient pour avoir de l’information sur le défilé, l’arrivée des grands voiliers et tout ça. On a manqué d’informations. Je pense que les organisateurs ont été surpris par l’engouement des gens parce que le Réseau de Transport de la Capitale a été obligé de rajuster ses horaires, même chose pour la STLévis et la Société des traversiers. Ils ont été dépassés. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine