Des 225 athlètes de la délégation canadienne aux Jeux olympiques de Pyeongchang, 14 sont originaires de Québec ou ses environs.

Ski acrobatique

Bien qu'ils ne soient pas favoris pour remporter une médaille, il ne faut pas considérer les skieurs de la région comme battus.

En pleine forme, Alex Beaulieu-Marchand, Kim Lamarre et Philippe Marquis peuvent tous viser le podium, mais les trois athlètes se remettent de blessures. Alex Beaulieu-Marchand semble remis d'une commotion cérébrale, mais dans le cas de Marquis, on espère simplement que son genou tienne le coup.

À ses troisièmes et derniers Jeux olympiques, Audrey Robichaud pourrait causer une surprise à l'épreuve des bosses tandis que Lewis Irving, aux sauts, en sera à sa première expérience olympique.

Ski de fond

Bien entendu, Alex Harvey sera le point de mire de l’équipe de ski de fond du Canada. Au sommet de son art depuis la saison dernière, ses chances de médailles sont excellentes, que ce soit au sprint ou lors des épreuves de distance.

Personne ne voyait Anne-Marie Comeau se qualifier pour les Jeux olympiques. Absente de la compétition pendant deux ans, elle a fait un retour surprise en décembre pour se tailler une place in extremis pour Pyeongchang.

Ski alpin

Laurence St-Germain s'est qualifiée dans l'ombre pour ses premiers Jeux olympiques. La skieuse a connu d'excellents résultats cette saison en coupe du monde avec une 14e et une 17e position en slalom.

Snowboard

Laurie Blouin débarque en Corée du Sud avec le titre de championne du monde de la descente acrobatique. Elle prendra aussi part à l'épreuve du Grand saut. Éliot Grondin, de son côté, a reçu une invitation tardive pour se rendre à Pyeongchang. Le planchiste de 16 ans sera le deuxième plus jeune athlète de l'équipe canadienne.

Hockey

Le Canada tentera de remporter une cinquième médaille d’or consécutive en hockey féminin aux Jeux olympiques. Encore une fois, on peut s’attendre à un duel Canada-États-Unis en grande finale. Le Canada a remporté cinq des six rencontres préparatoires entre les deux formations cette saison.

Grande héroïne des deux dernières conquêtes du Canada, Marie-Philip Poulin sera capitaine de l’équipe en 2018. La gardienne de but Anne-Renée Desbiens participera à ses premiers jeux.

Patinage de vitesse longue piste

Les épreuves de sprint en patinage de vitesse sur longue piste sont souvent cruelles. Au 500 mètres, trois centièmes de secondes peuvent faire la différence entre un podium et...une 7e position.

C’est exactement ce qui est arrivé à Laurent Dubreuil, 7e lors de la coupe du monde de Stavanger en Norvège en novembre dernier. Dubreuil et son coéquipier Alexandre St-Jean, au 1000 mètres, espèrent “être du bon côté des centièmes” sur l’anneau olympique.

Un Québécois pour le Maroc

Adam Lamhamedi représente à lui seul la moitié de la délégation du Maroc aux Jeux olympiques de Pyeongchang. Né d'un père marocain, le skieur de Charlesbourg aura comme seul coéquipier Samir Azzimani, un fondeur de 40 ans.

Plus d'articles