Retour

Les avocats de l'État en grève dénoncent « le mépris » du gouvernement

Le président de l'Association des notaires et avocats de l'État québécois (LANEQ), Me Jean Denis, invite le gouvernement à négocier de bonne foi.

« Au début, on disait que notre employeur nous respectait et qu’on le respectait en retour. Là, c’est juste du mépris à notre égard », souligne Me Denis.

Aucune rencontre entre les deux parties n'a eu lieu depuis le début de la grève. « Ils veulent nous épuiser », déclare le président de LANEQ.

Les avocats et notaires du gouvernement ont voté à 86 % en faveur de la reconduction de la grève. « On veut se donner plus de moyens et plus de temps de grève », explique Me Denis, qui souligne « l’énorme » taux de participation au dernier vote, qui s’élève à 76 %.

Importants retards

Me Denis souligne d’importants impacts depuis le début de la grève. Depuis le 24 octobre dernier, 19 projets de loi, 129 projets de règlement et plusieurs dossiers sont retardés en raison de la grève.

« À cela, 1800 dossiers devant les différents tribunaux civils et administratifs sont aussi retardés », ajoute Me Denis.

Avocats privés engagés

LANEQ demandait jeudi à la ministre du Travail Dominique Vien de mandater un enquêteur pour vérifier si l'Unité permanente anticorruption (UPAC) a eu recours à des briseurs de grève.

Selon les juristes en grève, l'UPAC aurait mandaté au moins une avocate en pratique privée afin de la représenter devant les tribunaux.

Selon l'article 109.1 du Code du travail, « il est interdit à un employeur d’utiliser les services d’une personne à l’emploi d’un autre employeur ou ceux d’un entrepreneur pour remplir les fonctions d’un salarié faisant partie de l’unité de négociation en grève ou en lock-out ».

« Le gouvernement a peut-être engagé d’autres avocats », croit Me Denis, qui dénonce que l’UPAC ait recours à des « scabs ».

Les avocats et notaires de l’État sont sans contrat de travail depuis mars 2015.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?