Retour

Les Canadiens parmi les plus grands consommateurs de boissons sucrées

Le Canada se trouve au 10e rang sur 80 pays quant à sa consommation de boissons sucrées en 2015, selon une étude menée par la Chaire internationale sur le risque cardiométabolique de l'Université Laval.

Les chercheurs, qui ont établi un « Baromètre mondial des ventes de boissons sucrées », se sont penchés sur la consommation mondiale de ces boissons en 2015 et la tendance au cours des cinq dernières années.

Avec une moyenne de 88 litres par habitant (LPH) l'an dernier, le Canada se situe dans le peloton de tête en ce qui a trait aux ventes annuelles de boissons gazeuses et de jus contenant du sucre ajouté, mentionne Benoît Arsenault, professeur adjoint à la Faculté de médecine de l'Université Laval.

« C'est tout à fait déplorable que le Canada se retrouve dans les 10 pays au monde où il se consomme le plus de boissons sucrées étant donné les conséquences de la surconsommation chronique de boissons sucrées sur l'incidence du diabète de type 2 et de maladies cardiovasculaires. »

Le Mexique, le Chili et les États-Unis arrivent aux premiers rangs avec respectivement près de 147, 144 et 126 litres par habitant.

Cliquez sur l'image ci-dessous pour agrandir

Tendance à la baisse

Les nouvelles ne sont cependant pas toutes mauvaises, souligne le Dr Arsenault.

Selon l'étude, la vente totale de boissons sucrées dans le monde, y compris au Canada, est à la baisse depuis 2010.

Cette diminution est marquée dans les pays industrialisés notamment en Amérique du Nord, dans l'Europe de l'Ouest et en Australie. Benoît Arsenault croit que la population des pays industrialisés est de plus en plus sensibilisée aux effets néfastes de la surconsommation de boissons sucrées.

De mauvaises habitudes « exportées »

Toutefois, le problème tend à se déplacer vers les pays émergents, déplore Benoît Arsenault.

« Notamment au Moyen-Orient, en Asie, on remarque une forte augmentation dans plusieurs pays de la consommation de boissons sucrées, ce qui est tout à fait déplorable parce qu'on semble exporter nos mauvaises habitudes de vie dans d'autres régions du monde », souligne le chercheur.

D'après cette étude, la vente de boissons énergisantes au cours des dernières cinq années est quant à elle en augmentation pratiquement dans tous les pays. Au Canada, la hausse observée est de 38 %.

Plus d'articles

Commentaires