Retour

Les chauffeurs d'autobus et la STLévis reprennent les négos mardi

Les négociations reprennent mardi entre la Société de transport de Lévis (STLévis) et ses 107 chauffeurs d'autobus.

Le président de la STLévis, Michel Patry, est confiant que les deux parties parviendront à un règlement satisfaisant.

Des progrès importants ont été réalisés depuis le début des négociations, indique M. Party dans un communiqué.

L'organisation du travail demeure toutefois au centre du débat.

Le Syndicat des chauffeurs d'autobus de la Rive-Sud estime notamment qu’il y a trop de chauffeurs sur appel. Il se désole également du recours à la sous-traitance.

Les deux parties ont approuvé un calendrier de négociations qui prévoit six journées additionnelles de pourparlers d’ici la fin du mois d'août.

La convention collective est échue depuis le 31 décembre 2016.

Plus d'articles

Commentaires