Retour

Les Commandeurs de Lévis retirent le chandail de David Desharnais

David Desharnais a fait un retour dans le temps vendredi soir. La formation midget AAA des Commandeurs de Lévis a retiré le chandail numéro 15 porté par l'attaquant des Canadiens de Montréal lors de la saison 2002-2003. Famille, amis et anciens coéquipiers étaient présents pour assister à la cérémonie.

Un texte de Jean-Philippe Martin

« C'est un très bel honneur, je suis très content! Ça me fait réaliser que le temps passe vite aussi », a déclaré le hockeyeur.

Même s'il n'a joué qu'une seule saison à Lévis, Desharnais parle d'une étape déterminante dans sa carrière.

« C'est la première fois que tu pratiques à tous les jours avec la même équipe. C'est un peu un tremplin pour le hockey professionnel », explique-t-il.

On avait tellement de plaisir! Tu vas à l'école avec tous les gars de l'équipe et le soir, tu es avec eux autres pour les matchs.

David Desharnais

Trop petit

De petite taille, David Desharnais a toujours eu à travailler d'arrache-pied pour accéder au niveau supérieur. Son ascension dans les rangs midget AAA ne fait pas exception.

À 15 ans, il a fait osciller la balance à 130 livres lorsqu'il s'est présenté à son premier camp avec les Commandeurs. Son premier essai n'a pas été concluant.

Ils m'ont dit que je n'étais pas assez gros et qu'il fallait que je m'entraîne.

David Desharnais

« L'année d'après, je suis arrivé à 170 livres! Je m'étais entraîné, mais pas le meilleur entraînement. J'étais gonflé du haut du corps, mais pas vraiment des jambes. Mais c'est là que j'ai pris goût à l'entraînement », raconte Desharnais, sourire au visage.

Des heures de route

Le hockeyeur de Laurier-Station n'a pas raté sa deuxième chance; il a récolté 69 points en 42 matchs avec les Commandeurs de Lévis en 2002-2003, saison au cours de laquelle il a passé autant de temps sur la glace... que sur la route!

Le jeune Desharnais demeurait à la résidence familiale dans Lotbinière et voyageait matin et soir pour participer aux activités quotidiennes de l'équipe.

« On partait à 6 h 15 le matin. J'arrivais à l'école à 7 h 45. Une heure et demie d'autobus à chaque matin et le soir, c'était la même chose. Mais, c'était de bons moments entre amis dans l'autobus. Ça faisait partie de la vie quotidienne. »

David Desharnais a été sélectionné au 20e rang lors du repêchage 2003 de la LHJMQ par les Saguenéens de Chicoutimi, avec qui il a amassé 374 points en 262 parties.

Le Canadien de Montréal lui a accordé un premier contrat en novembre 2008. Desharnais dispute actuellement la dernière année d'une entente de quatre saisons avec le Tricolore.

Plus d'articles