Retour

Les conseillers de Saint-Augustin « déconnectés », dit Régis Labeaume

Au lendemain d'une autre séance houleuse du conseil municipal à Saint-Augustin-de-Desmaures, le maire de Québec et le ministre responsable de la Capitale-Nationale demandent aux élus de la ville défusionnée de mettre fin à la discorde.

« Les conseillers vivent sur une autre planète », affirme Régis Labeaume, qui se range du côté du maire Sylvain Juneau. « Je pense qu'ils n'ont pas compris du tout le sentiment de la population. Je rencontre des gens de Saint-Augustin et ils sont tous derrière Sylvain Juneau », a-t-il insisté.

Le ministre Sam Hamad, lui-même résident de Saint-Augustin-de-Desmaures, souhaite lui aussi la fin des disputes qui opposent le maire aux conseillers.

« Les chicanes, ce n'est pas une bonne façon de régler les finances de la Ville. Comme citoyen, je ne suis pas à l'aise avec les hausses de taxes, surtout quand elles sont très importantes », a-t-il affirmé.

Dépôt d'une plainte

Lundi soir, les conseillers ont annoncé qu'ils déposeront d'ici deux semaines une plainte contre le maire pour de possibles manquements à l'éthique. Ils reprochent notamment à Sylvain Juneau un manque de respect envers les autres membres du conseil.

De son côté, le maire juge que les accusations des conseillers sont sans fondement. Il assure interagir avec eux dans le respect, mais entend continuer à faire la lumière sur la gestion de l'administration de l'ancien maire, Marcel Corriveau.

Plus de 200 citoyens ont assisté à cette séance du conseil municipal lors de laquelle les conseillés ont été chahutés. Plusieurs demandent leur démission.

Plus d'articles

Commentaires