Retour

Les dameuses redoublent d'effort après le redoux

La pluie de la semaine dernière suivie du gel a fait craindre le pire aux skieurs de la région de Québec. À la station de ski de Stoneham, les équipes d'entretien de pistes ont redoublé d'efforts pour assurer des conditions de ski idéales pour les skieurs.

« Le mot d'ordre de notre travail, c'est la patience. Dans ces cas-ci, il faut attendre que la pluie descende sous la neige sinon, ça fait une vraie patinoire », explique Alain LaRoche, responsable de l'entretien des pistes à la Station de ski de Stoneham. Expert de l'entretien des pistes, il s'assure que les pistes soient dans les meilleures conditions, peu importe la météo.

Les périodes de redoux suivies de températures sous zéro posent tout un défi pour les conducteurs de dameuse. « C'est pas mal plus technique de travailler lorsque la neige est glacée. Il faut tout faire rapidement en 12 à 24 heures », explique-t-il.

M. LaRoche souligne que ce genre de situation revient année après année. « C'est sûr qu'on aimerait mieux pas avoir [de redoux], mais on s'en sort bien quand même. On devient habitués » affirme-t-il.

La directrice marketing de la station de ski de Stoneham, Sandra Nadeau, explique que la situation aurait pu être bien pire si le redoux était survenu avant Noël. « On a été doublement chanceux. Le redoux est arrivé en semaine et après Noël. Les périodes d'achalandage majeures n'ont donc pas été touchées », souligne-t-elle.

Dimanche, 26 des 42 pistes de la station de ski de Stoneham étaient ouvertes. Seuls les sous-bois étaient toujours fermés.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine