Retour

Les enseignants devant le bureau du ministre de l'Éducation

Après avoir manifesté devant les écoles en matinée, quelque 3000 enseignants et travailleurs du milieu de l'éducation se sont déplacés devant le bureau de circonscription du ministre Blais à Charlesbourg mardi midi pour faire entendre leur message.

Les travailleurs, qui manifestaient dans la foulée de la grande journée de débrayage du Front commun des syndicats, affirment qu'ils tiennent « l'école à bout de bras ».

Le président de la Fédération des syndicats de l'enseignement, Denis Simard, souligne qu'au-delà des salaires qui font l'objet de négociations avec le gouvernement, les conditions de travail et les services aux élèves préoccupent particulièrement le milieu.

« Dans les conventions, on parle aussi de services à l'élève, le nombre d'élèves par classe, l'argent pour les élèves qui ont des difficultés. Les profs sont tannés de se faire dire qu'il n'y a pas d'argent ou de dire à des enfants qu'ils ne peuvent pas avoir le service auquel ils ont droit. »

Les professeurs sont sans contrat de travail depuis le 31 mars.

Plus de 125 000 travailleurs de l'État sont en grève aujourd'hui dans la province dans différentes régions de l'Est-du-Québec.

Si les parties n'arrivent pas à s'entendre, les prochaines journées de grève sont prévues les 12 et 13 novembre dans la région de Québec. Au total, six jours de grève ont été ciblés.

À lire aussi : 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine