Retour

Les Fêtes de la Nouvelle-France s'ouvrent au Parc-de-l'Artillerie

Le Parc-de-l'Artillerie, dans le Vieux-Québec, replonge au cœur des XVIIe et XVIIIe siècles jusqu'à dimanche. Le lieu historique accueille les Fêtes de la Nouvelle-France, qui soulignent leur 20e anniversaire.

Ce parc, utilisé comme emplacement secondaire des Fêtes en 2011, regroupe cette année l'ensemble des activités. L'organisation a dû quitter le Vieux-Port en raison des travaux en cours dans le secteur de la place de Paris et de la future place des Canotiers.

« On est capable de tenir exactement toutes les mêmes activités qu'on avait, qu'on reproduit autrement en exploitant tout l'autre côté de la redoute [Dauphine] », explique Gisèle Bourdeau, présidente des Fêtes de la Nouvelle-France.

Les festivaliers y retrouveront le marché des saveurs, un barbecue d'antan, le campement militaire et différents personnages qui feront revivre différents aspects de la Nouvelle-France. Les visiteurs pourront aussi découvrir la redoute Dauphine.

Le défi des organisateurs est d'attirer le grand public qui déambule rue Saint-Jean vers l'emplacement un peu reculé du circuit touristique.

« La rue McMahon à côté n'est pas une rue passante. Ce n'est pas la rue Saint-Jean, ce n'est pas la place Royale, où les gens passaient et nous voyaient », reconnaît l'organisatrice.

Ainsi, des personnages costumés seront postés près de la porte Saint-Jean pour annoncer l'événement et diriger les touristes vers l'emplacement.

Des commerçants ravis

Le déménagement des activités à quelques pas de la rue Saint-Jean réjouit les commerçants du Vieux-Québec. Au café-boulangerie Paillard, on s'attend à une hausse de l'achalandage de 20 % à 25 %. « On va mettre plus de stock et plus de personnel », affirme Jimmy Dufour, directeur gérant de l'établissement.

Certains commerçants sont aussi partenaires des Fêtes. Des mannequins géants en costume d'époque seront postés sur quelques terrasses, dont celle du pub Chez Murphy's. « On attend beaucoup de monde. Je pense que ça va créer un impact », affirme la responsable administrative du pub irlandais, Carolina Lopera.

L'organisation des Fêtes de la Nouvelle-France espère toutefois retourner dans le Vieux-Port dès l'an prochain, si les travaux à la place des Canotiers le permettent.

« Tout est examiné au fur et à mesure que les travaux progressent et que les délais nous seront annoncés », précise Gisèle Bourdeau.

Traditionnel défilé

Les 20es Fêtes de la Nouvelle-France sont lancées à 16 h par un barbecue d'antan au Parc-de-l'Artillerie. Une cérémonie d'ouverture a lieu à 17 h sur le même site. En soirée, c'est le traditionnel défilé sur Grande Allée avec les géants, les acrobates, les danseurs et les musiciens.

Au Parc-de-l'Artillerie, la troupe de danse huronne-wendate Sandokwa et le groupe de musique traditionnelle La Volée d'Castors sont au programme à compter de 21 h.

Le laissez-passer, nécessaire pour entrer sur le site principal, est coûte 12 $.

Plus d'articles

Commentaires