Retour

Les gens de Québec appelés en renfort pour enrichir Wikipedia

Sur les 2 millions d'articles francophones disponibles sur l'encyclopédie collaborative Wikipédia, à peine 19 300 sont associés au Québec. Un retard que l'organisme Wikimedia Canada cherche à combler en organisant des activités publiques de contribution, comme les rencontres Jeudi, c'est Wiki à Québec qui débutent aujourd'hui.

Un texte d'André-Pier Bérubé

« C’est beaucoup mieux que c’était. Il y avait énormément de travail à faire », affirme Benoit Rochon en mesurant le chemin parcouru par le Québec sur Wikipedia.

Celui qui sera à Québec jeudi pour soutenir et encourager la création de nouveaux contenus sur l’encyclopédie en ligne est un contributeur de la première heure.

La première publication de Benoit Rochon remonte à 2003, deux ans à peine après la modeste mise en ligne de Wikipedia par les Américains Jimmy Wales et Larry Sanger. En 2011, il a également contribué à la fondation de Wikimedia Canada, organisme qui soutient les efforts de développement du savoir dans le domaine public.

Un groupe d’enthousiastes s’est peu à peu constitué au Québec, désireux de diffuser des connaissances dans le domaine public.

Une nécessité, selon le président de Wikimedia Canada. « Les Français ne vont pas écrire sur des sujets québécois. Ici, en termes de ratio de population par rapport au nombre de wikipédiens, on est très nombreux et très actifs », explique Benoit Rochon.

Cependant, ce rattrapage doit se faire aussi en matière de profondeur des articles. Bien que la section française du populaire site compte le troisième plus grand nombre de collaborateurs, elle se classe au 19e rang au chapitre de la richesse des contenus.

D’où l’importance d’organiser des événements comme Jeudi, c’est Wiki à Québec en collaboration avec des institutions majeures telles que l’Université Laval, les archives de la ville de Québec et Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ).

« Il y a une communauté de wikipédien à Québec qui ont le désir de se rassembler, et BAnQ a le désir de nous héberger pour qu’on mette en valeur leurs archives », soutient Benoit Rochon.

Dépoussiérer les maires de Québec

Tous les deuxièmes jeudis du mois, la population de Québec pourra donc fouiller les archives de grandes institutions afin d’enrichir l’encyclopédie publique de sources fiables, sous la supervision de bénévoles férus de Wikipédia. La première rencontre s’articulera autour du thème « Les maires de la ville de Québec ».

Nathalie Vaillancourt a ciblé les pages manquantes ou les articles peu étoffés sur les maires de Québec depuis Elzéar Bédard en 1833. « Les gens vont pouvoir consulter les documents d’archives originaux, ajouter des photographies et citer leurs sources », explique cette archiviste à Bibliothèque et Archives nationales du Québec.

Mme Vaillancourt remarque qu’actuellement, les contributeurs de l’encyclopédie citent abondamment des sources secondaires comme des journaux, mais beaucoup moins des sources primaires comme les fonds d’archives.

Des soirées comme celles organisées à Québec dès le 8 février se déroulent aussi à Montréal depuis quelques années.

Premier atelier Jeudi, c'est Wiki à Québec

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Le secret derrière les trop longues douches de ce jeune homme...





Rabais de la semaine