Retour

Les honneurs pour un professeur de sciences de Lévis passionné

Yvan Girouard, un professeur de sciences et technologie de l'environnement à l'école secondaire les Etchemins, à Lévis, remporte une des plus hautes distinctions remises à un enseignant au Canada pour son travail et ses initiatives visant à soutenir l'apprentissage des élèves.

Le professeur de secondaire 4, qui a reçu la semaine dernière le Certificat d'excellence attribué par le premier ministre du Canada, est le seul Québécois cette année à recevoir cette distinction remise à 10 enseignants au pays.

Depuis une vingtaine d'années, le pédagogue passionné est engagé dans plusieurs activités pour stimuler l'intérêt des élèves. Il a créé une centaine de vidéos 3D, relancé des activités parascolaires, aménagé une « classe musée » pour donner aux élèves l'envie d'en apprendre davantage.

Surnommé le professeur « Duracell », Yvan Girouard se dit très motivé à entreprendre des projets qui donnent aux élèves l'envie d'en apprendre davantage.

« J'adore enseigner, j'adore les sciences. Je pense que plus on donne aux élèves, plus on reçoit en retour. Les élèves sont toujours intéressés, j'ai toujours des élèves le matin, le midi, il y a des élèves tout le temps qui veulent faire plein de projets », dit-il.

Sa classe musée est un des projets qui permet de transmettre sa passion et de susciter la curiosité des étudiants pour les sciences.

« J'ai une vingtaine d'aquariums, une centaine d'affiches, une centaine d'animaux empaillés et un dinosaure de 10 mètres fait en couvercles recyclés », détaille l'enseignant.

Étudiants motivés

Dans sa classe, les élèves, qui suivent un cours de science enrichi, disent apprécier la disponibilité de leur enseignant et les projets proposés.

« Avec lui, ça nous permet d'enrichir notre culture scientifique. Je pense que chaque personne dans la classe a découvert une passion pour les sciences », dit Laurence Audet, 16 ans.

« C'est un professeur vraiment généreux, non seulement dans son temps, mais il s'investit vraiment, il a fait plusieurs projets, il est toujours là sur l'heure du midi si jamais on a besoin d'aide », mentionne pour sa part Alexandre Jacques, 16 ans.

Yvan Girouard, âgé de 53 ans, a encore plusieurs projets dans ses cartons pour favoriser l'apprentissage des élèves. Il évoque l'idée de livres bilingues pour les élèves du primaire, un projet qu'il mènerait avec d'autres collègues passionnés de l'école.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine