Une récente étude de l'Institut de la statistique du Québec(ISQ) démontre que les jeunes de 15 à 17 ans sont les plus grands consommateurs de boissons sucrées de la province.

Selon les données dévoilées jeudi matin par l’ISQ, 63% des 15-17 ans consomment régulièrement des boissons sucrées, donc au moins deux fois par semaine.

Les boissons sucrées comprennent les jus à saveur de fruits, les boissons gazeuses, les boissons pour sportifs ainsi que les boissons énergisantes.

Pour Jean-Pierre Després, le directeur de la Chaire internationale sur le risque cardiométabolique, ces chiffres ne sont « pas une surprise » et confirment d’autres études récentes.

Il souligne, tel que mentionné dans l’étude, que la consommation de boissons sucrées est souvent liée à d’autres comportements à risques.

« Les gens qui boivent beaucoup de boissons sucrées, globalement leur qualité nutritionnelle est moins bonne et ils ont tendance à plus fumer […] ça ne vient pas tout seul », lance le chercheur, qui note aussi au passage le lien avec le manque d’activité physique.

Selon lui, la solution passe par de vastes campagnes de publicité pour sensibiliser les jeunes et la population à l’impact de leurs comportements.

« Ce sont des boissons plaisirs, c’est comme du bonbon liquide que l’on doit consommer avec modération », conclut-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Toute la vérité sur la Vierge





Concours!



Rabais de la semaine