Retour

Les libéraux appuient tous les dossiers prioritaires du maire Labeaume

Les candidats libéraux de la région de Québec donnent leur appui aux quatre demandes formulées par le maire de Québec dans le cadre de la campagne électorale.

À deux semaines du scrutin, les candidats se sont rendus à l'hôtel de ville mercredi pour remettre leur réponse à Régis Labeaume, qu'ils n'ont pas rencontré.

Si les libéraux accèdent au pouvoir, ils promettent les 60 millions de dollars demandés pour l'agrandissement du port de Québec, les 30 millions réclamés pour la construction du nouvel Institut nordique de l'Université Laval, l'aide financière supplémentaire souhaitée par l'Institut national d'optique (INO) et un appui au projet de centre de prédédouanement à l'aéroport Jean-Lesage.

Les libéraux s'engagent également à verser au moins 75 millions de dollars pour la réfection du pont de Québec.

« C'est oui à tout parce que nous avons les capacités de répondre à tout », affirme le candidat dans Québec, Jean-Yves Duclos.

Le candidat explique que c'est le dévoilement du cadre financier par le chef Justin Trudeau qui leur permet maintenant de prendre des engagements pour Québec.

« Nous avons maintenant la plateforme complète, nous avons le plan financier qui existe, donc nous sommes capables de répondre de façon responsable et de manière transparente à ces demandes », ajoute M. Duclos.

Régis Labeaume s'est dit satisfait des promesses des libéraux, mais il souhaiterait un engagement plus clair sur le montant que le parti est prêt à accorder à l'Institut national de l'optique.

« Prioriser un dossier, ce n'est pas comme dire oui je vais mettre tant [d'argent]. Ce n'est pas normal que l'INO soit encore obligé de quêter. C'est assez simple, le budget, c'est ce qu'ils veulent, c'est oui ou c'est non. Ce bout-là, ce n'est vraiment pas fait. »

Le maire Labeaume estime que ce sont les conservateurs qui ont répondu le plus clairement à chacune de ses demandes jusqu'ici.

Jeudi, ce sera au tour du Nouveau Parti démocratique de prendre position sur les dossiers prioritaires de la région.

Le maire entend faire le bilan des engagements des différents partis avant la fin de la campagne électorale.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine