Retour

Les libéraux promettent plus de 340 M$ pour la région de Québec

Les libéraux de Justin Trudeau s'engagent à investir plus de 340 millions de dollars dans la région de Québec, créant ainsi 1000 emplois s'ils sont portés au pouvoir le 19 octobre. Ces investissements permettraient d'aller de l'avant avec les dossiers prioritaires des villes de Québec et de Lévis, disent-ils.

Les candidats libéraux de la région de Québec ont présenté ce matin le volet régional du cadre budgétaire de leur parti dévoilé samedi.

Le plan prévoit des investissements de 340 millions de dollars sur 4 ans, qui s'ajoutent aux engagements déjà prévus et annoncés par le gouvernement sortant.

« Les engagements déjà pris par le gouvernement actuel vont être respectés et nous sommes capables, avec le plan qui a été dévoilé samedi, d'aller significativement au-delà », a soutenu Jean-Yves Duclos, candidat libéral dans la circonscription de Québec.

Les libéraux ciblent des investissements dans les infrastructures, le transport, les logements abordables, la formation, l'innovation et l'environnement principalement.

Les libéraux estiment que cette somme permettra notamment de répondre aux demandes des maires de Lévis et de Québec. À Lévis, par exemple, le candidat Claude Boucher se montre très optimiste quant à la réalisation des projets de complexe aquatique de Saint-Nicolas et de viaduc à Saint-Rédempteur.

« Je n'ai aucun doute que le complexe du maire Lehouillier, qui représente un peu plus de 20 millions de dollars, va trouver un financement dans ce que nous allons mettre dans les infrastructures, il n'y a aucun doute. Personnellement, j'ai aussi un attachement pour le projet de viaduc de Saint-Rédempteur. Je suis très confiant qu'on pourrait enfin résoudre ce problème-là, qui traîne depuis 20 ans », promet Claude Boucher.

Les candidats chiffrent à 60 millions de dollars les baisses d'impôts d'un gouvernement libéral pour la classe moyenne dans la région de Québec. La prestation pour enfant promise dans le programme du Parti libéral du Canada représenterait pour sa part une somme de 400 millions pour les familles.

Les candidats libéraux de la région ont refusé de commenter le sondage de la firme Abacus Data, qui montre un recul des troupes de Thomas Mulcair et place les conservateurs au premier rang dans les intentions de vote au pays.

Plus d'articles

Commentaires