Retour

Les membres du Barreau du Québec à la défense de leur bâtonnière

Réunis en assemblée extraordinaire à Laval, des avocats membres du Barreau se sont prononcés pour la réintégration de la bâtonnière élue, Me Lu Chan Khuong.

Au moins 68,5 % des membres présents ont dit croire en la légitimité de Me Khuong et désirer son retour à la tête du Barreau du Québec. Cette résolution n'est toutefois qu'une recommandation au conseil d'administration (C. A.) du Barreau et ne constitue pas un vote.

Le C. A. a préféré ne rendre aucune décision au terme de l'assemblée, mais assure que ses membres ont été entendus.

Des 991 membres présents, 679 ont voté pour la réintégration de la bâtonnière. 312 ont voté contre.

Selon le reporter de Radio-Canada Mathieu Dion, aucun membre n'a pris la parole pour la suspension de Me Khuong par le conseil d'administration du Barreau.

« Je suis la seule à être élue au suffrage universel et qui a cette légitimité par rapport au conseil d'administration, a déclaré Me Lu Chan Khuong après avoir pris connaissance du résultat du vote. Je veux qu'on me redonne cette légitimité pour qu'on puisse avancer et faire en sorte que notre Barreau monte à un autre niveau. »

L'ancienne bâtonnière de Montréal Me Julie Latour se réjouit aussi de cette décision.

« Le Barreau doit agir dans le cadre du droit. Ce n'est pas avec de vagues soupçons qu'on peut priver la bâtonnière validement élue de sa légitimité », a-t-elle dit.

L'avocat et bâtonnier du Barreau de l'Abitibi-Témiscamingue, Me Marc Lemay, n'est pas d'accord avec le vote des membres. « On n'a pas toute l'information nécessaire, d'un côté comme de l'autre, pour prendre une décision comme celle que l'on a prise tantôt. Je trouve ça déplorable. »

Plus d'articles

Commentaires