Retour

Les militaires canadiens encouragés à participer aux événements de la fierté gaie

Les Forces armées canadiennes encouragent leurs membres à participer aux activités de la fierté gaie à l'échelle du pays. De plus, les militaires canadiens sont incités à porter l'uniforme et n'ont pas besoin de demander la permission pour le faire lors de ces événements.

Dans une note interne envoyée il y a quelques jours dont Radio-Canada a obtenu copie, le chef d'état-major de la Défense indique que cette directive a pour but de souligner l'importance de la diversité et de l'inclusion au sein de l’armée.

Les Forces se défendent de vouloir redorer leur image ternie en 2015 par un rapport accablant. La juge à la retraite Marie Deschamps faisait alors état d'une culture hostile aux femmes et aux minorités sexuelles.

Le lieutenant-colonel Pierre Sasseville, qui travaille au directorat des droits de la personne et de la diversité au sein des Forces, explique que cette directive découle plutôt d'un des membres de la marine canadienne.

Celui-ci devait année après année demander l'autorisation pour porter l'uniforme lors de sa participation à des événements de la fierté gaie.

Réactions mitigées

Des militaires interrogés par Radio-Canada se défendent d’être homophobes, mais trouvent tout de même la directive « bizarre ».

Certains trouvent notamment injuste de devoir demander l’autorisation pour porter l’uniforme lors d’un mariage ou un enterrement, mais de ne pas avoir à le faire pour la fierté gaie.

D’autres craignent que les Forces armées les obligent éventuellement à participer aux événements de la fierté gaie pour démontrer leur soutien.

Le directeur général de l’Arc-en-ciel de Québec, Jean-Filip Tremblay, est quant à lui très heureux d’apprendre l’existence de cette directive.

« C’est un premier pas dans la bonne direction, mais il y a encore des choses à faire. Il ne faut pas crier victoire. Je pense que les Forces armées font des efforts et le démontrent avec cette action-là, explique-t-il. Il faut maintenant voir tout ce qui est fait au niveau du soutien [aux minorités sexuelles] ».

D'après les informations de Stéphanie Tremblay

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine