Retour

Les préparatifs vont bon train pour le Red Bull Crashed Ice

La présentation du Red Bull Crashed Ice à Québec les 27 et 28 novembre facilite le travail des organisateurs. Le temps clément et les températures au-delà des normales saisonnières permettent de monter et de démonter les installations plus rapidement.

Depuis le 7 novembre, les travaux pour préparer la piste glacée sont en cours dans le Vieux Québec.

Cette année, l'opération est plus simple et efficace, affirme Patrice Drouin, président de Gestev. « Quand on est obligé de déneiger, enlever un mètre de glace ou de neige un peu partout et d'essayer de trouver le mobilier urbain et de le protéger, alors on gagne beaucoup de temps au mois de novembre. »

Le nombre de travailleurs atteindra 75 sous peu. Il devrait doubler et tripler au moment d'installer les systèmes techniques et de produire la glace sur le parcours. En tout, 200 personnes travailleront à rendre les installations parfaites.

Le président Gestev, Patrice Drouin, précise que le temps clément permettra aussi aux résidents du Vieux-Québec de retrouver plus rapidement leur relative quiétude. « On quitte le site vers la première semaine de décembre étant donné que l'événement est le 28 novembre. Alors on quitte [les lieux] dans les jours qui suivent. C'est environ une semaine à peu près pour le ramassage de l'ensemble des équipements. »

Il est trop tôt pour dire si la compétition de sport extrême reviendra à la même date en 2016, mais Patrice Demers croit que c'est un bon moment pour la présenter. « Ça [commence] bien la saison du circuit mondial avec l'événement clé. Québec c'est l'événement qui domine sur le circuit. »

Au rythme où vont les travaux, la surface glacée sera prête le 20 novembre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine