Retour

Les Remparts se préparent pour leur nouvelle saison

L'alignement des Remparts de Québec est connu depuis quelques jours. L'entraîneur-chef Philippe Boucher a maintenant trois semaines pour préparer ses joueurs pour le premier match de la saison, le 23 septembre, au Centre Vidéotron.

Un texte de Jean-Philippe Martin

Jeudi matin, l'équipe a conclu sa première semaine d'entraînement avec un tournoi intra-équipe, une compétition amicale à l'interne où même les entraîneurs adjoints menés par Marc Fortier avaient un oeil sur la victoire!

« On a été capable de suivre ces jeunes-là pendant un bout de temps, alors il ne nous en manque pas gros, peut-être un an d'entraînement! », a lancé à la blague l'ancien joueur professionnel embauché cette année par les Remparts.

Le camp de sélection a été intense. Certains joueurs ont vécu le stress d'avoir à batailler pour leur poste au sein de l'alignement.

« Les gars avaient hâte au congé. Un congé mérité, raconte Philippe Boucher. Plusieurs vont retourner à la maison pour aller chercher leur voiture, aller chercher leur linge et s'établir à Québec pour de bon. J'ai bien aimé le camp des recrues, pouvoir partir avec les jeunes de l'organisation, voir où on est rendu de ce côté-là, les mélanger avec les vétérans la deuxième semaine. Faire l'équipe et avoir du temps de faire du team building cette semaine, j'ai adoré. »

Après une élimination rapide au printemps dernier, l'équipe se prépare à vivre l'an deux de sa reconstruction.

« Je pense que des soirs ça va bien aller. D'autres soirs, il va falloir faire preuve de patience, mais on s'en va dans la bonne direction, c'est ce qui est important », avance Philippe Boucher.

Même si ce n'est pas réaliste de viser les grands honneurs, l'équipe sera compétitive, croit le défenseur de 20 ans, Raphaël Maheux.

« Honnêtement, c'est mieux que ce que je pensais. On a ajouté quand même beaucoup de bons joueurs. Tu penses aux deux [Européens], Larionov et Coxhead qui est déjà très bon aussi. Je pense qu'on a un groupe qui est jeune, qui a beaucoup de plaisir durant les pratiques, puis on travaille fort en plus. Honnêtement, ça s'annonce bien! »

Andrew Coxhead est un de ceux qui anime l'espoir de l'entraîneur des Remparts. La marche est haute du midget au junior, mais le Néo-écossais de 16 ans a beaucoup de plaisir sur la glace et il impressionne.

« Il a été très bon dans toutes les situations de jeu, dans les games hors-concours. On peut voir qu'il a un talent, un niveau de talent très élevé et un physique imposant pour un jeune de 16 ans. Un centre droitier, ça fait longtemps qu'on en avait eu un ici », mentionne Philippe Boucher au sujet de Coxhead.

Plus d'articles

Commentaires