Retour

Les résidents de Québec moins enclins à acheter usagé

Les résidents de la Capitale-Nationale sont ceux qui achètent le moins de biens usagés au pays, selon le rapport sur l'indice Kijiji, qui mesure l'impact des transactions de seconde main sur l'économie canadienne.

L'Observatoire de la consommation responsable, qui pilote le rapport, note que l'an dernier, les citoyens de Québec ont donné une seconde vie à 52 objets, en moyenne, comparativement à 67 au Québec et à 77 au pays.

Selon Fabien Durif, coauteur de l'étude, la consommation de biens d'occasion est moins populaire auprès des résidents de Québec pour plusieurs facteurs difficiles à identifier.

« Québec performe beaucoup moins bien sur tout ce qui est l'achat et la revente d'occasion. Est-ce que c'est culturel? Ce sont des pratiques qui ont été moins bien développées? Est-ce que c'est uniquement des plateformes électroniques comme Kijiji qui ont permis de développer le marché très récemment? C'est ça qui est complexe. »

Plus de vêtements que de meubles

Globalement au pays, selon l'étude, les vêtements, chaussures et articles de mode arrivent en tête des objets sollicités dans le marché de seconde main, avec un taux de 32 %. Les produits de divertissement, livres et CD, suivent avec 18,3 %.

Les jeux, jouets et jeux vidéo ne représentent que 5,8 % des objets échangés, tandis que les articles ménagers, meubles et de décoration arrivent derniers, avec 4,6 % des objets échangés.

Variations dans les communautés

L'Observatoire se base sur des panels de plus de 6000 consommateurs pour déterminer son indice Kijiji, en prenant en compte l'achat et la vente d'occasion, le don, les échanges et la location.

Selon les observations, l'indice est plus élevé dans l'ouest du pays, chez les anglophones et dans les municipalités de plus petite taille.

L'économie demeure la motivation principale pour l'acquisition de biens usagés. L'utilisation d'objets de seconde main est par ailleurs en croissance au pays.

Selon l'Observatoire, les Canadiens ont accordé une seconde vie à 1,8 milliard d'objets l'an dernier, soit 25 millions de produits supplémentaires par rapport à l'année précédente.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine