Retour

Les terrains de l'ancien Zoo deviendront un parc naturel

Le député de Charlesbourg souhaite que les terrains de l'ancien Jardin zoologique soient rapidement ouverts au public. François Blais estime qu'il est temps d'abandonner les grands projets pour le site et de simplement en faire une grande réserve naturelle.

Le Jardin zoologique est fermé depuis 10 ans. Un appel d'offres pour le développement du site avait été lancé, mais la Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) a finalement rejeté toutes les propositions au mois de février.

« Depuis un certain temps que je regarde ce dossier-là et je me suis dit, très tôt, que si jamais ça échouait il fallait redonner ce terrain-là à la population et en faire un grand parc naturel », commente François Blais.

Il envisage d'abord des installations sommaires, comme des sentiers pédestres. Tout en restant flou sur les échéanciers, il avance que le site pourrait être ouvert d'ici quelques mois.

« Ensuite, il y aura l'enjeu de l'aménager. À quelle vitesse ? Comment ? Je pense qu'il y aura encore des discussions et des consultations », affirme celui qui est aussi ministre de l'Emploi et de la Solidarité sociale.

Questionné au sujet de l'avenir des bâtiments sur le site, comme l'ancienne serre, François Blais indique que rien n'est prévu pour le moment. Selon lui, l'existence de ces bâtiments ne devrait pas faire obstacle à la réouverture du site au public.

Pour le ministre Blais, pas question d'ouvrir le site au développement immobilier. « Je pense que quand on a un joyau comme celui-là, il faut se donner des espaces publics pour la population », conclut-il.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine