Retour

Les travailleurs de Sico à Beauport en grève

Les 70 employés de l'usine de Sico dans l'arrondissement de Beauport, qui ont rejeté vendredi à 86 % les dernìères offres de la compagnie, ont déclenché ce matin une grève générale illimitée.

Le président du syndicat affilié à la CSN, Sylvain Carbonneau, souligne que les travailleurs ont rejeté massivement les offres, malgré les menaces de l'employeur. « Les gens qui ont peur ont voté contre les offres. C'est pour ça que même avec une menace de lock-out on a réussi à avoir 86 %. »

Il ajoute que le climat dans l'usine s'est détérioré depuis environ huit ans.

Les employés en grève affirment que les propriétaires mettent de la pression sur les travailleurs afin qu'ils acceptent les nouvelles conditions de travail d'ici le 2 octobre, à défaut de quoi la compagnie fermera l'usine.

La dernière offre de la multinationale Pittsburgh Plate Glass contient de nombreux reculs, selon le syndicat. « Les nouveaux arrivants vont avoir 7 $ de moins que nous. Les nouveaux vont avoir la moitié de nos congés de maladie qu'on a à l'heure actuelle. »

Le syndicat affirme par ailleurs que l'employeur souhaite mettre fin au régime de retraite à prestations déterminées.

Les parties sont en médiation depuis le 30 mars 2015 et 11 rencontres ont eu lieu jusqu'à présent, selon le syndicat.

La convention collective des travailleurs est échue depuis le 31 octobre 2014.

Plus d'articles

Commentaires